×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Le lycée de Chamalières face aux projets du département

Formation - Écoles - jeudi 12 avril 2012 09:45
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

Clermont-Ferrand (63) Emmenés par leurs professeurs d'économie, droit et mercatique, les étudiants en BTS et en MAN (mise à niveau) du lycée de Chamalières se sont installés dans l'hémicycle du conseil général du Puy-de-Dôme. Au menu : les deux grands projets du département.



Les BTS du lycée de Chamalières dans l'hémicycle du conseil général.
Les BTS du lycée de Chamalières dans l'hémicycle du conseil général.

L'inscription de la chaîne des puys à la liste du patrimoine mondial de l'Unesco est en bonne voie. C'est un long travail lancé depuis 2007, "un vrai défi" selon Jean-Louis Géraud, chargé de mission pour la candidature. "Cela devrait générer 30 % de touristes en plus", précise Vinciane Rivet, chargé de l'évaluation des projets, "surtout des étrangers car nous serons alors répertoriés dans tous les guides internationaux". Cela impliquera aussi de travailler sur l'accueil, l'hébergement, la restauration. Si tout se déroule dans les meilleures conditions, le classement pourrait intervenir dès l'été 2014.

Seconde grosse opération, le Panoramique des Dômes. Le train à crémaillère va emmener les touristes au sommet du puy de Dôme à partir du 26 mai prochain. Fini les voitures individuelles et les bus. Autre avantage : le sommet deviendra accessible toute l'année.

Coût de l'opération : près de 80 M€ dont plus de 17 à la charge du délégataire TC Dômes (51 % pour la SNC Lavalin et 49 % pour la Caisse des dépôts et consignation infrastructures). Les boutiques de souvenirs, le restaurant gastronomique, la brasserie, fermés pendant les travaux, vont donc rouvrir leurs portes, avec des équipes tout récemment mises en place.
Pierre Boyer