×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Fonds de commerce

Ventes de fonds de commerce : l'Île-de-France est en tête en termes de volume et de prix

Fonds de commerce - jeudi 23 décembre 2021 14:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Sans surprise, c'est en Île-de-France que les fonds de commerce CHR se sont le plus vendus et plus chers qu'ailleurs entre 2017 et 2021, selon une étude Altarès, dont voici un extrait exclusif concernant spécifiquement les CHR.



Première région économique française, l'Île-de-France est en tête à la fois en termes de nombre de transactions mais aussi en valorisation des fonds de commerce.
© GettyImages
Première région économique française, l'Île-de-France est en tête à la fois en termes de nombre de transactions mais aussi en valorisation des fonds de commerce.

Le commentaire de Thierry Millon, directeur des études Altarès

“Première région économique française, l’Île-de-France est en tête à la fois en termes de nombre de transactions mais aussi en valorisation des fonds de commerce, globalement sur l’ensemble des activités. Concernant le secteur cafés, hôtels, restaurants, des nuances sont relevées.

C’est en Île-de-France que se concentrent le plus grand nombre d’échanges en restauration et débits de boisson. En revanche, la région Auvergne-Rhône-Alpes monte sur la première marche du podium concernant les transmissions de bureaux de tabacs, devant l'Occitanie et la Nouvelle Aquitaine. En hôtellerie, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur coiffe l'Auvergne-Rhône-Alpes sur le poteau et laisse l’Île-de-France à la troisième place.

S’agissant de la valorisation, la région francilienne présente systématiquement le prix de cession le plus élevé, notamment en hôtellerie où les transactions affichent un montant moyen de 700 000 €. Elle devance ainsi la région Grand Est, avec 400 000 €. Les prix franciliens restent hauts, au-delà de 500 000 €, sur les transmissions de bureaux de tabac, devant Centre-Val de Loire (436 000 €). En restauration, les prix moyens sont plus concentrés. L’Île-de-France reste en tête, au-delà de 267 000 € en restauration assise et 128 000 € en restauration rapide, devant la Corse à, respectivement, plus de 241 000 € et 117 000 €. Concernant les débits de boisson, derrière l’Île-de-France à 385 000 €, nous trouvons la Normandie au-delà de 252 000 € et la Bretagne à 209 000 €.”

Source : Étude 2021, Ventes et cessions de fonds de commerce 2021

#vente #acquisition #achat #cession


Tiphaine Beausseron
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gouvernantes et service hôtelier
par Corinne Veyssière
Services