×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Fonds de commerce

Fonds de commerce : le loyer

Fonds de commerce - vendredi 14 mai 2021 11:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Le montant du loyer des CHR peut baisser en cours de bail : tous les trois ans - c'est la révision - ou à son terme, au bout de 9 ans - c'est le renouvellement. Cependant, certaines clauses du bail peuvent permettre de réviser le montant du loyer à tout moment, à la hausse comme à la baisse.



Même en l'absence d'une clause de recettes ou d'échelle mobile, il est conseillé aux établissements qui subissent une perte conséquente ou une absence de chiffre d'affaires d'engager des pourparlers avec leurs bailleurs ou de diligenter les actions nécessaires pour faire baisser leurs loyers.
© Thinkstock
Même en l'absence d'une clause de recettes ou d'échelle mobile, il est conseillé aux établissements qui subissent une perte conséquente ou une absence de chiffre d'affaires d'engager des pourparlers avec leurs bailleurs ou de diligenter les actions nécessaires pour faire baisser leurs loyers.

Pour les établissements qui voient leur chiffre d’affaires baisser compte tenu de la crise sanitaire, les clauses de recettes ou d'échelle mobile sont donc très utiles. Les cafés-hôtels-restaurants et discothèques ont intérêt, vu la crise sanitaire et la baisse importante de leur chiffre d’affaires, de vérifier dans leur bail s’il existe un tel type de clause et de la faire jouer pour voir diminuer automatiquement le montant de leur loyer : lire la suite de la fiche pratique.

#bail #loyer


Sophie Petroussenko
Journal & Magazine
N° 3758 -
29 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en fiches pratiques
par Jean-Philippe Barret et Eric Le Bouvier
Services