×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Fonds de commerce

Bpifrance accompagne les entreprises familiales dans le processus de transmission

Fonds de commerce - lundi 23 novembre 2020 16:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Avec l'accélérateur Entreprises Familiales, Bpifrance veut les aider dans leur enjeux de développement, et notamment leur transmission. Un processus qui s'inscrit dans la durée et qui implique stratégie, gouvernance et organisation.



'nous avons pu identifier que les entreprises familiales étaient confrontées à des problématiques spécifiques tenant justement à leur dimension familiale', explique Guillaume Mortelier, directeur exécutif de l'accompagnement de Bpifrance
'nous avons pu identifier que les entreprises familiales étaient confrontées à des problématiques spécifiques tenant justement à leur dimension familiale', explique Guillaume Mortelier, directeur exécutif de l'accompagnement de Bpifrance

Lancé en décembre 2019 avec une première promotion de 28 PME et ETI, l’accélérateur ‘Entreprises Familiales’ piloté par Bpifrance en partenariat avec le Family Business Network France (FBN), s’apprête à ouvrir la seconde promotion début 2021.

“Depuis la création de nos accélérateurs, nous avons accompagné plus de 1 500 entreprises et nous avons pu identifier que les entreprises familiales étaient confrontées à des problématiques spécifiques tenant justement à leur dimension familiale. D’où l’idée d’un accélérateur dédié, en vue de les accompagner pour relever les trois défis majeurs auxquels elles doivent faire face avec leur ADN : stratégie, gouvernance, organisation”, explique Guillaume Mortelier, directeur exécutif de l’accompagnement de Bpifrance. Destiné aux PME et ETI familiales de plus de 49 salariés et réalisant un chiffre d’affaires entre 10 et 100 M€, ce programme s’étale sur deux ans et comporte trois volets, dont un volet réseau avec de la mise en relation grâce à la communauté des entreprises accélérées de Bpifrance et à celles de du réseau partenaire FBN. Deux axes forts et complémentaires de l’accélérateur sont le volet conseil et le volet formation.

Diagnostic complet des besoins de l'entreprise

Le volet conseil consiste en un diagnostic complet de l’entreprise et de ses besoins prioritaires. “Il s’agit d’une analyse personnalisée à 360° de l’entreprise réalisée par un consultant expert, qui permet de déceler ses propres enjeux prioritaires allant de l’opérationnel, au développement international ou la gestion de la force commerciale, jusqu’à l’organisation de la gouvernance si lentreprise est en phase de passage générationnel”, précise Guillaume Mortelier. “Le consultant, que nous avons été libre de sélectionner, a passé six jours à nos côtés. Il a rencontré en entretien individuel chaque membre de l'ancienne et de la nouvelle génération, il a interrogé des membres de l’équipe mais aussi des prestataires, des partenaires… Il en est ressorti une stratégie à trois ans sur mesure, c’est-à-dire décidée d’un commun accord et qui tient compte compte de nos envies et contraintes personnelles”, témoigne Alice Girard, 32 ans, destinée à reprendre, avec ses frère, soeur et cousin, les rênes de Girexi, un groupe familial de huit hôtels, fondé par son père et son oncle. 

Le volet ‘formation’ prend quant à lui, la forme de 8 séminaires (un par trimestre) en partenariat avec l’EM Lyon Business School. À chaque séminaire sa thématique. Objectif : balayer tous les thèmes spécifiques à la transformation de l’entreprise familiale : vision de l’entreprise et leadership du dirigeant, stratégie, nouveaux business modèles et innovation, gouvernance, excellence opérationnelle, supply chain, transformation numérique et achats, développement commercial, marque et marketing digital, ressources humaine et attraction des talents… “Ces sessions collectives et régulières permettent aux dirigeants participants de développer une relation de confiance entre eux et de partager des problématiques similaires”, ajoute Guillaume Mortelier. 

Au théorique s’ajoutent des ateliers qui traitent de manière pratique et objective de certains aspects de la transmission, rendant ainsi quelques sujets plus facilement abordables en famille. “Il est particulièrement enrichissant et intéressant de pouvoir échanger avec d’autres chefs d’entreprise de secteurs divers également confrontés à la transmission. Cela permet aux dirigeants qui passent la main et à leurs successeurs de prendre conscience de certains points importants ou délicats et de les aborder plus facilement”, développe Xavier Girard, 38 ans, qui s’apprête à reprendre l’entreprise familiale aux côtés de sa soeur Alice. Même si la crise sanitaire du Covid-19 a engendré quelques visio-conférences en remplacement de certaines réunions, pour la famille Girard, intégrer l’incubateur Entreprises Familiales a ainsi véritablement enclenché et accéléré l’organisation de la transmission. 

#transmission #entreprise #bpifrance


Tiphaine Beausseron
En complément :
  Entreprise familiale : financement et réflexion stratégique, deux points clés pour réussir sa transmission
Journal & Magazine
Services