×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Fonds de commerce

Restauration rapide : les transactions se maintiennent mais la concurrence s'accroît

Fonds de commerce - mercredi 11 janvier 2017 16:00
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


Le commentaire de Jean-Luc Marion-Lashermes, directeur du cabinet Michel Simond, Le Puy-en-Velay-Saint-Étienne.

"Les transactions concernant la restauration rapide se maintiennent en nombre sur l'année 2016 sur nos départements, Loire, Haute-Loire et Lozère. Cependant, la concurrence accrue des boulangeries et terminaux de cuisson, ainsi que la multiplication des créations thématiques trop souvent éphémères et l'arrivée des food trucks en ville entraînent un prix de vente à la baisse des fonds de commerce.

Nous constatons aussi que les acquéreurs professionnels, tout comme ceux en reconversion, qui bénéficient d'un apport en phase avec les critères du réseau Michel Simond sont attirés par les affaires dont le chiffre d'affaires se situe au-dessus de 150 000 € car elles conservent attractivité et rentabilité, gage de reprise plus sécurisée. Le burger étant plébiscité en restauration par les clients français en 2016, nul doute que les transactions en restauration rapide garderont donc un rythme constant pour l'avenir."
Journal & Magazine
N° 3763 -
07 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
La cuisson sous vide à juste température expliquée
par Bruno Goussault
Services