Actualités
Accueil > Actualités > Fonds de commerce

Les cessions d'hôtels-bureaux repartent à la hausse

Fonds de commerce - mercredi 2 juin 2010 11:03
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


Malgré une conjoncture économique délicate, les ventes d'hôtels-bureaux sont en hausse sur un an. Le marché des cessions d'hôtels-restaurants, quant à lui, reste stable. L'échéance des mises normes hôtelières pour 2011, s'il pousse de nombreux exploitants à vendre, ne rebute pas pour autant - et à raison - les acquéreurs professionnels.

Hôtels-bureaux

Rapport moyen

Tendance générale du marché

Prix / CA HT
(%)

Prix / EBE retraité
(Coeff)

CA de 80 000 € à 170 000 € 159 % 4,2

CA de 170 000 € à 280 000 €

152 %

4,3

CA de 280 000 € à 1 600 000 €

136 %

5

Source : moyenne calculée sur 25 ventes réalisées par le cabinet Michel Simond du 1er mai 2009 au 1er mai 2010.

Le commentaire de Marie-Claude Graffeille, directrice du cabinet Michel Simond de Biarritz :

"Ce type d'affaires attire toujours des investisseurs et repreneurs en reconversion, nécessitant des apports personnels conséquents. Bien qu'acheteurs et prêteurs restent prudents et attentifs aux nouvelles normes, la demande est forte sur la Côte Basque, avec des prix de cession légèrement supérieurs au marché national. La vente d'un hôtel devient de plus en plus complexe à réaliser, et l'assistance de cabinets d'affaires spécialisés représente un gage de sécurité et de réussite pour les porteurs de projets."


 

Hôtels-restaurants

Rapport moyen

Tendance générale du marché

Prix / CA HT
(%)

Prix / EBE retraité
(Coeff)

CA de 200 000 € à 370 000 € 84 % 4,93

CA de 370 000 € à 1 600 000 €

91 %

5

Source : moyenne calculée sur 322 ventes réalisées par le cabinet Michel Simond du 1er mai 2009 au 1er mai 2010.

Le commentaire d'Arnaud Villeroy, directeur du cabinet Michel Simond de Nice :

"L'hôtellerie dans les Alpes-Maritimes, malgré la crise économique, se maintient à de bons niveaux en terme de taux d'occupation et de chiffre d'affaires, l'attrait de la région aidant. En termes de ventes d'affaires, nous avons réalisé cette année quelques belles transactions (entre 450 000 € et 4 M€) sur des hôtels-bureaux et des hôtels-restaurants. Nous avons pu mener à bien ces opérations grâce à notre savoir-faire et à notre maîtrise tous les paramètres du début à la fin des transactions. De quoi rassurer les acquéreurs."

Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Santé et sécurité au travail en CHR : constituer votre document unique (+ modèles)
par Carole Gayet
Services
  Articles les plus lus