Actualités
Accueil > Actualités > Équipements et nouvelles technologies

Les avis et commentaires sur Facebook : quel contrôle avez-vous ?

Équipements et nouvelles technologies - mercredi 24 janvier 2018 11:58
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Les pages d'entreprises offrent la possibilité d'interagir directement avec votre communauté. Elles sont aussi un lieu de développement de votre e-réputation, à travers la fonction avis.



Pensez à définir vos paramètres de modération pour éviter les injures sur votre page
Pensez à définir vos paramètres de modération pour éviter les injures sur votre page


Pour activer la fonction 'avis' sur Facebook, rien de plus simple : rendez-vous dans les paramètres de votre page, 'modifier la page' puis 'ajouter un onglet'. Vous pourrez alors choisir d'activer ou de désactiver cette fonction. Ceux ayant séjourné (ou non) dans votre établissement auront alors le loisir de vous évaluer en vous attribuant 1 à 5 étoiles et d'ajouter  du texte et des médias.

Vous avez également un contrôle minimal des commentaires émis sous vos publications, et pouvez les modérer, les signaler ou les masquer (sauf du flux du rédacteur et de ses amis). En revanche, la fonction 'avis' ne permet pas de supprimer par vous-même un avis qui vous paraîtrait déloyal ou faux. Vous pouvez contacter le rédacteur de l'avis pour lui demander de le supprimer ou lui répondre publiquement. Vous pouvez aussi signaler un avis inapproprié. Il vous suffit de cliquer sur les trois bulles en haut du post et de sélectionner 'signaler la publication', avant de choisir la bonne option. 

Dans le cas d'un utilisateur qui pollue votre page et dont vous devez à chaque fois supprimer les commentaires, pensez à user de la fonction 'bannir', même s'il a la possibilité de créer un nouveau profil pour revenir polluer votre page. Pensez surtout à paramétrer votre modération de page. Vous pouvez ainsi exclure certains mots et activer un filtre à injures, ce qui limitera le risque dans les commentaires.

Vanessa Guerrier-Buisine