Actualités
Accueil > Actualités > Équipements et nouvelles technologies

De la restauration rapide aux restaurants traditionnels Electrolux propose des solutions clés en main

Équipements et nouvelles technologies - lundi 9 novembre 2009 17:20
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Paris Fort d’une production qui couvre l’ensemble des matériels de cuisine et d’un réseau d’installateurs partenaires, Electrolux propose désormais des solutions clés en main pour tout type de restauration. De la restauration rapide aux restaurants haut de gamme ou traditionnels.



Le Nouvel Horizon que s’était fixé Electrolux il y a deux ans est maintenant réalité. Le célèbre équipementier a resserré et réorganisé son réseau d’installateurs en France en instaurant un partenariat privilégié avec cent d’entre eux. Une façon de répondre à la diversité des demandes des restaurateurs et pouvoir proposer à ceux-ci de plus en plus de solutions clés en main parfaitement adaptées à chaque type de restauration. Ces installateurs partenaires se sont en fait regroupés afin de couvrir l’ensemble du territoire, de coopérer et de s’entraider. Objectif : rendre leurs interventions auprès des restaurateurs plus efficaces, rapides et économiques qu’il s’agisse de vente de matériels, d’équipement de nouvelles cuisines ou encore de maintenance.

Choix simplifié
Autre bonne idée, les installateurs partenaires d’Electrolux viennent de lancer leur propre catalogue pour simplifier les choix des restaurateurs. «Electrolux couvre en effet toute la gamme des équipements de cuisine du chaud au froid en passant par le matériel de préparation, que ce soit pour la grande restauration que la restauration rapide ou collective et notre production. Ce n’était donc pas facile pour les restaurateurs de s’y retrouver. Le fait de disposer désormais d’un catalogue très simple où les fonctions et les avantages de chaque matériel sont clairement expliqués va rendre beaucoup plus aisées les comparaisons entre les différents matériels et donc faciliter les décisions des restaurateurs», se réjouit Philippe Zavattiero, patron de la branche Electrolux Professionnel et nouveau président du Géco à l’initiative de cette nouvelle politique d’Electrolux. Ainsi le catalogue compare en quelques pages les quatre générations de fours mixtes et leur déclinaison en fonction des besoins du restaurateur : air-o-steam, air-o-convect, air-o-speed… De même on trouve regroupé : la préparation pizza, la préparation modulaire, le système de cuisson compacte de la Libero line avec toutes les options de configuration ou encore les différents éléments pour self service.

S’adapter aux concepts
Rendre également plus clair aux yeux des restaurateurs ce que recouvre Electrolux, c’est un autre objectif du groupe. Désormais seules les grandes marques historiques comme Molteni et Dito apparaissent aux côtés d’Electrolux Professionnel.  Mais pour Electrolux, il s’agit surtout de profiter de la diversité de ses matériels. Ainsi Electrolux a entrepris d’équiper des enseignes aussi diverses que le Buddha Bar ou El Rancho ou d’autres encore moins connues en France mais célèbres ailleurs : Bushido, Karma Café, Bound, BarFly, Skylite de Beyrouth, de Dubai, du Caire, d’Abdu Dabi. Ainsi, Molteni a travaillé avec le groupe George V Restauration pour équiper les Buddha Bar d’un Teppan Yaki qui permet la cuisson et le découpage sur une immense plaque autour d’un bar. Après le Teppan Yaki mis en place par Molteni à l’hôtel Nikko à Paris, cet aménagement trouvera une nouvelle application dans le nouveau Buddha Bar ouvert prochainement à Monaco. Electrolux a trouvé aussi la solution aux questions que se posait El rancho pour entamer son développement en province. Il s’agissait de mettre en place des organisations et équipements efficients pour faire face à des services de 300 couverts. Electrolux a donc travaillé avec El Rancho à l’agencement et à l’équipement des nouveaux restaurants de l’enseigne à Saint-Etienne, au Mans, à Villeneuve-d’Asq (voir encadré). Ce nouveau concept sera décliné lors des prochaines ouvertures de la chaîne en région. Pour Philippe Zavattiero, les bons résultats d’Electrolux en 2008 et 2009 (+ 4,5 % et 4 %) dans un marché globalement en baisse de 15 à 20 % montrent que cette approche de simplification et d'adaptation au plus près des besoins des restaurateurs est la bonne. «Electrolux va atteindre son objectif d’être en 2010 n° 1 en France sur la vente de matériels», glisse avec fierté Philippe Zavattiero qui souligne les autres récents succès du groupe : l'équipement des restaurants de la Tour Eiffel et de plusieurs palaces à Paris et en région.
Laurent Paris

Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en CHR : outils pratiques
par Jean-Claude Oulé
Services
  Articles les plus lus