Actualités
Accueil > Actualités > Équipements et nouvelles technologies

Sortie de crise pour Deshoulières

Équipements et nouvelles technologies - vendredi 10 juillet 2009 17:58
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Avec la reprise de l'entreprise Philippe Deshoulières, le Groupe Deshoulières est devenu un acteur majeur sur le marché des arts de la table et de la porcelaine. Néanmoins, le groupe a entièrement réorganisé ses outils de production et son organisation pour être en mesure de proposer une offre produit en adéquation avec les marchés.



Cyrille Roze.
Cyrille Roze.

Cyrille Roze est satisfait. Le Groupe Deshoulières vient d’achever l’essentiel de sa réorganisation. Le nouveau format 2009 est en place et sera, en ce qui concerne le détail, présenté dès le mois de septembre au Salon Maison & Objet avec entre autre des « mini corner » sous la marque Apilco. Une action qui montre que l’entreprise souhaite capitaliser sur ses marques qui ont une excellente notoriété. L’idée d’introduire la marque professionnelle dans le grand public permet d’asseoir une image moderne et professionnelle avec des produits culinaires très tendance puisqu’utilisés par des grands chefs.
Quant à la marque Deshoulières, elle va rentrer de façon plus concrète dans le circuit professionnel avec les produits qui font sa réputation. La fantaisie et l’élégance seront désormais également à la portée des professionnels de la restauration.
Côté production, le Groupe est fier de revendiquer des fabrications 100% françaises : « Nous avons complètement réorganisé nos 3 usines dont deux fonctionnent principalement pour le professionnel (Limoges et Chauvigny). Cette volonté de préserver notre outil industriel va dans le sens de la demande qui souhaite plus de qualité et plus de fiabilité ce que les importations ne garantissent plus aujourd’hui. Le service que nous apportons c’est la garantie du suivi des modèles, des réassorts…» commente Cyrille Roze qui dirige désormais le groupe en binôme avec Gérard Zink.
Deshoulières s’est séparé de son enseigne « 13 à table » et s’est recentré sur son métier de base et son savoir-faire. Les nouvelles collections qui verront bientôt le jour donnerons un bel aperçu de ce virage en particulier avec des modèles « relieffés » où l’entreprise a une véritable expertise et un outil de production dédié. Selon Cyrille Roze, la tendance côté Arts de la Table, c’est un retour à des valeurs sûres, à la simplicité. Les aspects techniques de la porcelaine deviennent essentiels pour les professionnels, « nous communiquerons d’ailleurs davantage sur ce point que simplement sur le design qui aujourd’hui ne peut pas, seul, faire la différence » conclut-il.
www.deshoulieres.com

NR

Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Communication digitale : web, mobile et réseaux
par Vanessa Guerrier-Buisine
Services
  Articles les plus lus