Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

Relancer un recruteur en 5 étapes

Emploi - lundi 27 mai 2019 09:44
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Vous avez passé un entretien et vous n'avez pas de nouvelles ? Pas de panique, voici 5 conseils pour recontacter un recruteur, sans l'importuner.



Relancer après un entretien peut être interprété comme un signal positif par le recruteur.
© GettyImages
Relancer après un entretien peut être interprété comme un signal positif par le recruteur.

1. Ne jamais sortir d'un entretien sans tout savoir

Même si c'est désormais trop tard, la première règle de base est de toujours baliser le terrain, avant de partir d'un entretien. Savoir qui reprend contact, comment et dans quel délai, c'est primordial !

 

2. Rédigez un e-mail 'flash' 48 heures après le rendez-vous

Écrivez un e-mail de cinq à dix lignes maximum, pour reformuler votre intérêt pour le poste et vous rappeler au bon souvenir du recruteur. Remerciez-le au passage de la qualité de vos échanges.

 

3. Revenir à la charge une semaine plus tard

Huit jours plus tard, il est temps de rédiger un nouvel e-mail, mais cette fois-ci plus directif. Par exemple : "Puis-je me permettre de vous contacter demain pour échanger à ce sujet ?" Selon si vous êtes joueur ou non, vous pouvez aussi prétexter qu’un autre poste vous intéresse ailleurs.

 

4. C’est le moment de décrocher votre téléphone

Deux semaines et toujours rien ? Les choses ne s'annoncent pas sous les meilleurs auspices. Pour en avoir le coeur net, il va falloir joindre votre interlocuteur, mais en direct cette fois-ci. Quand vous l'avez en ligne, soyez très factuel. Vous pouvez aussi en profiter pour souligner une compétence que vous auriez omis d’aborder en entretien. Rappelez-vous que donner signe de vie à un recruteur peut être interprété comme un signal positif, une preuve supplémentaire de motivation.

 

5. Après un courrier négatif, on rappelle aussi !

La réponse vient de tomber et malheureusement le job vous a filé sous le nez. S’il s’agissait du poste et/ou de l’entreprise de vos rêves, il est important de comprendre les raisons qui ont conduit à écarter votre candidature. Essayez donc, autant que possible, d’avoir une conversation avec l’employeur ou le cabinet de recrutement que vous aviez rencontré. Ce feedback vous sera probablement utile pour vos prochains entretiens.

#Entretien #Recrutement #Embauche


Mylène Sacksick
Suivre et être alerté des nouvelles publications de Mylène Sacksick