×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

Étudiant : 5 règles d'or pour trouver son stage

Emploi - vendredi 30 novembre 2018 17:21
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

Passage désormais incontournable au cours de ses études, le stage permet de se confronter à réalité d'un métier. Il est donc capital de bien le choisir. Voici cinq pistes pour vous y aider.



Ne vous précipitez pas sur la première offre de stage trouvée, mais prenez le temps de faire le point sur vos envies de carrière pour le futur.
© Thinkstock
Ne vous précipitez pas sur la première offre de stage trouvée, mais prenez le temps de faire le point sur vos envies de carrière pour le futur.

  1. Déterminer son projet professionnel

Vous êtes plutôt hôtellerie ou restauration ? Établissements de luxe ou à concept ? Grand groupe ou PME à taille humaine ? Inutile d’envoyer 300 CV à l’aveugle, comme autant de bouteilles à la mer ! Déterminez d’abord vos acquis et vos envies avant de peaufiner votre candidature.

 

  1. Parcourir le web

Réseaux sociaux, Pôle emploi, sites spécialisés (comme L'Hôtellerie Restauration)… Prenez le temps de décortiquer les propositions dénichées. Cela vous permettra d’affiner votre recherche. Objectif : éviter les emplois déguisés ou les stages-photocopies ! Pensez aussi à mettre des alertes sur les plateformes d’annonces en ligne et à vous rendre régulièrement sur les forums dédiés.

 

  1. Solliciter vos réseaux

Être sélectif n’est pas suffisant. Il faut être proactif ! En clair, demandez à votre école si elle peut vous aider. Les profs, souvent d’anciens profesionnels de l’hôtellerie ou de la restauration (parfois toujours en exercice d’ailleurs), constituent une autre piste à privilégier. N’oubliez pas le carnet d’adresses de vos parents, de vos amis… et des amis de vos amis.

 

  1. Ne pas négliger l’étranger

Si vous avez une âme de globe-trotter, jetez un œil aux offres à l’international. On le sait : l’hôtellerie-restauration à la française a la cote et la renommée de nos établissements scolaires n’est plus à faire. Le réseau des anciens pourra dans ce cas vous être d’une grande utilité. Attention, certaines législations étrangères sont un frein à l’embauche de stagiaires.

 

  1. Veiller au choix pour votre ultime stage

Ultime étape avant l’arrivée sur le marché du travail, le dernier stage d’études doit correspondre à la carrière dont vous rêvez pour la suite. Faute de quoi, vous allez perdre en crédibilité lorsque vous postulerez pour votre première offre d’emploi. Et une fois en stage, ne négligez pas l’importance d’un suivi auprès de vos supérieurs. Ils sont là pour vous accompagner dans l’acquisition de nouvelles compétences et vous aider à progresser. À mi-stage ou en fin de mission, vous pourrez aborder la question de l’emploi. Dans tous les cas, ce lien privilégié pourra vous être utile à l’avenir.

 

#etudiant #stage


Mylène Sacksick