Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

Mieux faire passer une période de chômage à l'entretien

Emploi - mercredi 9 décembre 2015 10:49
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Dans un CV, les trous ont mauvaise réputation. Il existe pourtant bien des façons de les mettre en valeur.



Transformer une période d'inactivité en expérience riche de sens : la clé pour mieux faire passer un trou dans son CV.
Transformer une période d'inactivité en expérience riche de sens : la clé pour mieux faire passer un trou dans son CV.

Année sabbatique, maladie, ou tout simplement recherches infructueuses : il existe mille et une raisons d'expliquer une période de chômage. Reste qu'en amont de l'entretien, il faut bien penser à la manière de présenter ce 'trou' sur le CV. Il est primordial de pas adopter une position de victime, qui ne va pas séduire votre recruteur. Il faut plutôt se positionner en tant que challenger.

Privilégier l'honnêteté est également capital. Car mentir au sujet de son expérience professionnelle peut avoir des conséquences rédhibitoires. Si votre employeur s'en aperçoit, vous serez à coup sûr exclu de la course à l'emploi. Pour autant, ne vous appesantissez pas non plus sur ces périodes de chômage, n'entrez pas dans des détails sans fin. Une explication sobre et professionnelle, sous un angle positif, devrait faire l'affaire.

C'est d'ailleurs là que réside la clé de la réussite : transformer cette période d'inactivité en une expérience humaine riche de sens. Si vous avez suivi une formation, n'hésitez pas à la mentionner. Si vous avez gardé vos enfants, expliquez qu'après avoir consacré du temps à votre famille, vous êtes dorénavant totalement libre et disposé à reprendre un emploi. Si vous avez été bénévole, que vous avez fait un grand voyage, que vous en avez profité pour rédiger un blog, tout cela peut tout à fait être mis en valeur dans l'entretien. Vous pourrez ainsi parler des relations humaines que vous avez appris à tisser (une façon judicieuse d'aborder votre facilité à travailler en équipe), axer sur votre ouverture d'esprit, ou encore sur vos capacités rédactionnelles accrues. Globalement, l'idée est d'insister sur ses projets : terminer sur vos nouvelles ambitions marquera votre envie d'un nouveau départ.

Mylène Sacksick