×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Conjoncture

Malgré une année 2022 satisfaisante, les restaurateurs inquiets pour 2023

Conjoncture - vendredi 2 décembre 2022 17:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :




La solution de paiement Lyf a commandé une enquête auprès de l’institut OpinionWay portant sur le bilan de l’activité des restaurants en 2022. Elle dresse un état des lieux inédit et trace les perspectives d’un secteur en tension. Manque de main-d’œuvre, inflation, crise énergétique…. Elle en mesure les conséquences sur l’activité et le moral des professionnels de la restauration. L’étude révèle que 76 % des restaurateurs sont satisfaits de leur bilan 2022, une note positive après deux années marquées par la pandémie. La fréquentation a augmenté pour 41 % des professionnels interrogés, et 61 % estiment avoir eu plus de clients que l’année précédente. Toutefois, les restaurateurs constatent que près d’un tiers (31 %) des clients fait plus attention à son budget et consomme moins.

Face à la hausse du coût des matières premières en 2022, 58 % des professionnels sondés ont augmenté leurs prix, et 48 % ont dû modifier leur carte. Et pour compenser la pénurie de personnel, certains ont réduit les jours ou horaires d’ouverture (23 %), mais aussi leur carte ou le nombre de couverts (18 %). Autre sujet d’inquiétude, et non des moindres, le prix de l’énergie, qui flambe depuis un an. Ainsi, 73 % des restaurateurs s’inquiètent de l’impact de la crise énergétique et 46 % envisagent d’augmenter leurs prix l’année prochaine, pour compenser la hausse des prix de l’énergie et l’inflation.

 

#Energie #Enquete #Lyf #Restauration

Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Santé et sécurité au travail en CHR : constituer votre document unique (+ modèles)
par Carole Gayet
Services