Actualités
Accueil > Actualités > Conjoncture

Ce que la génération Z va changer pour la restauration

Conjoncture - jeudi 1 avril 2021 15:30
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Les Millennials, c'est déjà le passé. Place à la GenZ, la nouvelle génération en âge de consommer. Ils sont nés entre 1995 et 2010, ont leurs propres réseaux, codes et culture, et ont déjà des goûts affirmés, notamment en matière culinaire. Présentation.



On avait à peine compris qui étaient et ce que voulaient les Millennials qu’une toute nouvelle famille de consommateurs arrive sur le marché : après les X et les Y, c’est au tour de la génération Z (ou GenZ) d’accéder à la consommation. Ces jeunes gens nés entre 1995 et 2010 ressemblent à leurs aînés, mais ils ont toutefois leurs petites particularités, notamment en matière d’alimentation, et donc de restauration.

 

Influenceurs par nature

Comme l’une des plus fameuses d’entre eux, Greta Thunberg - la célèbre activiste pro-environnement née en 2003 – les membres de la génération Z sont des experts en communication et surtout n’hésitent pas à se mobiliser. Les membres de la génération Z ont fait de leur réseau social préféré, TikTok - une application permettant de diffuser des mini-vidéos -, un incubateur de tendance incontournable. En France, TikTok est suivi par 11 millions de personnes chaque mois (source Harris Interactive). Au top en ce moment, on y trouve le café extra-crémeux Dalgona originaire de Corée du Sud, les micro-mini pancakes qui remplacent les céréales dans le lait du petit déjeuner, ou les bombes de cacao, des billes extra-gourmandes qui fondent dans le lait bouillant pour donner un chocolat chaud ultra-gourmand… La photogénie y est très importante. Côté chefs, c’est Diego Alary qui règne. Cet ancien candidat de Top Chef saison 11 est suivi par plus d’un million de followers, ce qui en fait le chef français le plus suivi du réseau. La recette : des vidéos ultra courtes (moins d’une minute) qui rendent hyper accessible le guacamole, le cheese nan, la tortilla… et présentent des petites astuces comme faire un riz cantonais sans riz ou une quiche dans une miche de pain.

 

Gourmand et facile, mais très green !

Même s’ils plébiscitent les plats gourmands et faciles à consommer - ils sont fans des produits de type snacking, à réchauffer ou pas - ils ont aussi une conscience aiguë des enjeux de santé et d’environnement. Une enquête américaine (Food Institute) montre que 65 % d’entre eux veulent avoir une alimentation plus végétale et 79 % ne mange pas de viande un à deux repas par semaine. Selon une autre étude menée par le site de shopping finder.com, 35 % des GenZ britanniques prévoiraient d’abandonner totalement les produits carnés dès cette année. Une révolution qui explique pourquoi tous les acteurs de la filière sont frénétiquement à la recherche d’alternatives.

 

Santé et fait maison

Malgré leur jeune âge les GenZ ont déjà envie de consommer des plats élaborés avec des produits frais et plus de la moitié d’entre eux sont même prêts à payer plus cher pour une nourriture plus saine : ce n’est le cas que pour 32 % des Millennials (source Food Institute). Plus surprenant encore, ils ont vraiment envie de mettre la main à la pâte. Ayant redécouvert le plaisir de cuisiner à la faveur des différents confinements de 2020, ils affichent un vrai désir de continuer. Très autonomes, ils aiment explorer de nouveaux territoires et découvrir de nouveaux goûts, notamment lors des pauses comme le goûter ou le petit déjeuner.

 

Les applications

  • sur TikTok, la grande fabrique à idées où tout s’invente et se recycle, on trouve du grand n’importe quoi mais aussi des pistes séduisantes et intéressantes. Le café extra crémeux, c’est vraiment irrésistible et inspirant ; la miniaturisation, ça fonctionne toujours… TikTok vous donnera un aperçu très efficace de ce qui peut arriver demain dans nos assiettes (ou pas !)
  • Les mini-vidéos de moins d’une minute, sont très pratiques pour expliquer un plat, une inspiration, une décision… et c’est facile à partager à ses clients et abonnés !
  • Le fun, ça plaît à la génération Z mais aussi aux autres. Pourquoi ne pas essayer d’intégrer de petites touches décalées dans vos menus ? Un riz cantonais sans riz, ça donne une occasion de sourire et, en ce moment, c’est précieux.
  • Si votre clientèle est jeune, ne négligez pas votre offre végétale : si elle plaît aux GenZ, car elle réussit à être gourmande et portable, elle peut être un bon levier de fidélisation !

• Moins ouverts que les Millennials à la fusion des goûts, les GenZ ont néanmoins une vraie curiosité pour la cuisine ethnique. Là encore, l’audace peut payer !

 


Anne-Claire Paré
Journal & Magazine
Services