Victor Mercier, nouvel étoilé Michelin 2022

Le chef du restaurant parisien Fief a marqué les esprits en décrochant simultanément une première étoile et le titre de jeune chef de l'année. Ces récompenses mettent en lumière une cuisine savoureuse, vivante et engagée.

Publié le 15 avril 2022 à 19:00

“Cette étoile, on l’attendait de pied ferme. Mais ce titre de jeune chef, c’était une belle surprise.” Quelques jours après son triomphe à Cognac, lors de la cérémonie annuelle des étoiles Michelin, Victor Mercier savoure encore ces instants inoubliables qui récompensent un fort investissement personnel et collectif. Depuis deux ans et demi, l’ancien finaliste de la saison 9 de Top Chef a fait de Fief (pour Fait ici en France) un temple incontournable de la cuisine du bon, du beau et du propre. “Avec du recul et de la modestie, nous n’avons pas volé cette étoile car, dès le départ, nous avons pris des engagements clairs et pas faciles à prendre.”

 

Une expérience pleine de sens

Que ce soit au comptoir - pour une expérience immersive avec la brigade - ou en salle, les 50 heureux gourmands qui viennent découvrir chaque soir la cuisine du trentenaire ne sont pas déçus. “Dans un souci écologique, notre but est de ne plus importer d'ingrédients. Rien qui sort de l'Hexagone... Pas de café ou de chocolat, mais des trouvailles bel et bien locales.” Poissons bretons, yuzu montpelliérain, satay français, miso bourguignon… le cuisinier a su trouver des produits rares et d’exception qui donnent du sens à son concept.

Le plat dont il est le plus fier ? C’est cette cuisson réalisée sous terre avec un légume de saison qu’il associe avec des grains de caviar normalement jetés (à l’instar des légumes 'moches' aujourd’hui récupérés) et un filet d’esturgeon transformé en chantilly. Les saveurs sont franches, les associations sont mûrement réfléchies.

À 31 ans Victor Mercier souhaite poursuivre ce chemin mêlant cuisine de goût et quête de sens. “On aimerait se développer et ouvrir un deuxième Fief, mais l’objectif est d’être régulier tout en améliorant les conditions d’accueil à travers quelques travaux.” Le menu unique (85 €, 8 plats) va également remplacer le dîner à la carte proposée jusque-là en salle. Avec les réservations qui pleuvent depuis l’obtention de l’étoile, Victor Mercier a du (bon) pain sur la planche…

 

#VictorMercier# #Fief#


Photo

Publié par Stéphane POCIDALO



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de partie H/F

75 - PARIS 09

Le Patio Opéra, restaurant semi-gastro festif et de qualité, membre du Collège Culinaire de France, recherche : - Chef de partie cuisine Références vérifiables indispensables. Salaire motivant Écrire au Chef : andrea@lepatio-opera.com NE PAS TELEPHONER

Posté le 23 février 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

92 - NANTERRE

LES EMPOTES - Traiteur gastronomique en Île de France Poste - SECOND DE CUISINE (H/F) - équipe jeune 7-8 personnes. Restauration innovante et gastronomique - dans l'air du temps! Sans coupure (8h-16h) / 39h semaine - Lundi au vendredi Salaire 2600-2800€ brut selon profil. Candidatez à paul@les

Posté le 23 février 2024

Cuisinier H/F

58 - MOUX EN MORVAN

Restaurant Beau-Site en plein cœur du Morvan, recrute CUISINIER H/F. Possibilité de logement. Salaire motivant selon profil. Contrat CDD 39h, 2 jrs de congés/sem. Fermé mardi. Horaire à définir lors de l'entretien. Cuisine traditionnelle faite maison. Ambiance familiale. 03.86.76.11.75. beausite.mo

Modifié le 23 février 2024