Qu'attendent les athlètes de la restauration pendant les Jeux Olympiques ?

Le Comité National Olympique du Sport Français et la Commission des athlètes de Paris 2024 ont interrogé plus de 200 athlètes français et internationaux sur leurs priorités pour la restauration pendant les Jeux.

Publié le 28 février 2024 à 09:32

 

La restauration est une priorité pour l’expérience des athlètes pendant les Jeux. Les principaux critères de succès :
• Fluidité et faible temps d’attente,
• Qualité gustative des produits,
• Offre adaptée aux besoins nutritionnels


Par ordre de priorité, les athlètes souhaitent être informés sur :
1. Apports nutritionnels
2. Labels
3. Provenance et origine


La cuisine française a une très bonne image auprès des athlètes étrangers. Lorsqu’on demande aux athlètes étrangers
de qualifier spontanément, à travers 3 mots clés, la cuisine française, les principaux mots cités sont :
• Qualité et goût
• Sophistiquée
• Croissant, baguette, pain… soit les produits de la boulangerie

 

Comment les athlètes comprennent-ils le sujet de l'alimentation durable ?

Top 5 des principaux leviers pour agir en faveur d’une alimentation durable selon les athlètes :
1. Consommer des produits locaux et de saison
2. Augmenter la consommation de fruits, légumes et légumineuses
3. Manger des produits bio ou issus de l’agriculture durable
4. Agir contre le gaspillage alimentaire
5. Réduire les emballages et notamment le plastique à usage unique

 

  • Quelles actions les athlètes considèrent-ils faisables dans le cadre des Jeux pour réduire l'impact environnemental de l'alimentation ?
  • La réduction du plastique (contenants et emballages) est le 1er levier à activer pour réduire leur impact :
  • Contribuer à un système de consigne des contenants est faisable pour 95% 
  • Utiliser des gourdes et fontaines à place de bouteilles en plastique est faisable pour 90% 
  • Découvrir de nouvelles offres végétariennes attractives pour réduire l’impact carbone de son alimentation
  • Réduire la taille des portions et ne pas se reservir plusieurs pour limiter le gaspillage alimentaire


Dans le contexte des Jeux, les principaux freins pour agir en faveur d’une alimentation durable sont :

  • Concentration sur les objectifs sportifs
  • Habitudes et régimes alimentaires
  • Manque d’informations

60% des athlètes interrogés souhaitent être accompagnés sur les sujets d’alimentation durable afin de mieux comprendre les enjeux
60% des athlètes interrogés sont prêts à devenir des ambassadeurs sur les sujets d’alimentation durable pour inspirer au-delà
des Jeux sur de nouvelles pratiques



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles