Les jeunes veulent s'épanouir au travail

La Fondation Jean-Jaurès et la Macif publient avec l'institut BVA la deuxième édition de leur baromètre sur les jeunes et l'entreprise. Salaire, temps libre, engagement environnemental… Autant de pistes pour mieux comprendre et recruter les 18-24 ans.

Publié le 01 décembre 2022 à 16:05

Pour la jeune génération, travail ne rime pas seulement avec salaire. D’après un sondage BVA réalisé pour la Fondation Jean-Jaurès et la Macif, 43 % des 18-24 ans attendent de leur emploi avant tout une bonne rémunération et une activité intéressante (32 %). Mais depuis la crise sanitaire, 56 % des jeunes s’estiment aussi être davantage en recherche de sens et d’engagement dans le cadre de leurs études ou de leur vie professionnelle. Ainsi, 40 % déclarent que l’un des rôles principaux d’une entreprise est de donner les moyens à ses salariés de s’épanouir professionnellement (contre 34 % en 2021) et 38 % d’être utile pour la société. 

Engagement environnemental

La préservation de l’environnement est devenue un sujet prioritaire en matière d’engagement pour les entreprises aux yeux de 37 % des interrogés (contre 29 % en 2021). Un taux qui grimpe jusqu’à 53 % pour les jeunes ayant un diplôme équivalent ou supérieur au bac +3. Par ailleurs, 16 % des jeunes estiment que le rôle principal d’une entreprise est d’anticiper les transformations sociales et environnementales, mais également de témoigner d’un véritable engagement, notamment dans la sélection de ses fournisseurs.

Du temps libre

La recherche d’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle est de plus en plus présente. Selon les 18-24 ans, une entreprise doit leur permettre d’avoir du temps libre pour leur vie personnelle (30 %). C’est surtout le cas chez les jeunes ayant un diplôme équivalent ou supérieur au bac +3 (36 %) et les femmes (35 %). Le télétravail ponctuel séduit (44 %), en particulier les bac +3 ou plus (63 %).

Le maillon faible des entreprises ? Plus d’un tiers des jeunes déplore le manque de prise en compte de la parole et de la participation des salariés (34 %), et 29 % critiquent le management pour le manque de confiance et d'autonomie qu'il accorde aux salariés.

 

attractivité


Photo

Publié par Violaine BRISSART



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Cuisinier H/F

29 - CARANTEC

A Carantec (29) Restaurant bistronomique La Table de Ty Pot recrute pour la saison CHEF DE PARTIE, COMMIS et SERVEUR H/F en CDD dès avril. Station bord de mer dynamique, produits frais, 39h. Possibilité de logement. CV typot.carantec@gmail.com ou 06.31.01.36.01.

Posté le 21 février 2024

Chef de rang H/F

72 - SOLESMES

Restaurant bistronomique, dans petit village touristique d'une capacité de 20 couverts, recherche son serveur/se, seul et autonome, la salle sera la votre, très bonne réputation à conserver, très bonne clientèle, fermé mercredi jeudi, salaire suivant expérience, disponible 1avril 0243954519

Posté le 21 février 2024

Chef de partie H/F

14 - EQUEMAUVILLE

Plus qu'un job, nous vous offrons l'opportunité de rejoindre un Groupe d'hôtels ***** et restaurants authentiques en Normandie dans lequel vous pourrez vous épanouir professionnellement au sein d'une équipe de collaborateurs passionnés. Vous rejoindrez une équipe bienveillante avec un état d'espr

Posté le 21 février 2024