Le Ministère du Travail détaille les aides annoncées pour la relance de l'apprentissage

Pour « encourager et inciter les entreprises à continuer à recruter des salariés en contrat d'apprentissage malgré le contexte économique difficile », le ministère du Travail a confirmé les mesures qui vont être prises. L'an dernier, l'apprentissage avait fait un bond de 16% par rapport à 2018, mais la crise du coronavirus a changé la donne. Voici ce qui doit être mis en oeuvre selon le site du ministère. Ce dispositif doit maintenant faire l'objet d'un décret.

Publié le 17 juin 2020 à 14:03
  • Création d’une aide financière exceptionnelle au recrutement des apprentis, jusqu’au niveau de la licence professionnelle (bac + 3, niveau 6 du RNCP). Cette aide s’élève à 5 000 euros pour un apprenti de moins de 18 ans et à 8 000 euros pour un apprenti majeur et sera versé par contrat.
  • Pour les contrats signés à compter du 1er juillet 2020 et jusqu’au 28 février 2021, elle sera versée aux entreprises de moins de 250 salariés sans condition ; et aux entreprises de 250 salariés et plus à la condition qu’elles s’engagent à atteindre le seuil (déjà fixé par la loi) de 5% de salariés en contrats favorisant l’insertion professionnelle et l’alternance en 2021.
  • Avec cette mesure, pour les entreprises, le coût du recrutement d’un salarié en contrat d’apprentissage représente un faible reste à charge – voire quasi-nul – pour la 1e année de contrat. A l’issue de la première année d’exécution du contrat, les entreprises éligibles à l’aide unique pourront bénéficier de cette aide jusqu’à la fin du contrat.
  • Pour les jeunes entrant en formation entre le 1er août et le 31 décembre 2020, un délai de 6 mois leur est accordé pour trouver une entreprise avec laquelle signer un contrat d’apprentissage. Ils peuvent ainsi rester en centre de formation des apprentis (CFA), sans contrat, pendant 6 mois (contre 3 mois avant). Durant cette période, le CFA est financé pour assurer son accueil.

Le ministère précise également que les CFA pourront financer l'achat de matériels numériques dans le cadre de l'aide au premier équipement. Et que chaque jeune qui a fait un voeu sur Parcoursup ou Affelnet pour aller en apprentissage se verra offrir au moins une proposition d'apprentissage.

Formation L'apprentissage plan de relance Covid19 #virus# Covid19



Commentaires
Photo
Simon Riffard

jeudi 18 juin 2020

Bonjour,
Il est indiqué :'A l’issue de la première année d’exécution du contrat, les entreprises éligibles à l’aide unique pourront bénéficier de cette aide jusqu’à la fin du contrat', donc l'aide est de 5000 (ou 8000 € en fonction de l'âge) par an ? Soit 15 000 € avec un apprentis majeur pour un bac pro de 3 ans ?
Photo
Denis Le Corre

lundi 22 juin 2020

Oui je voulais la même question . La rédaction est extrêmement ambigüe et la réponse d’importance
Photo
Sylvie SOUBES

lundi 22 juin 2020

Bonjour, le montant de cette aide exceptionnelle est bien de 5 000 euros ou 8 000 euros en fonction de l’âge pour la première année et pour toutes les entreprises. Ensuite, effectivement, il semblerait au travers de cette annonce officielle du Ministère du Travail que pour la deuxième année, les entreprises qui peuvent prétendre à l’aide unique, bénéficieraient d’un montant qui pourrait être aligné sur celui de cette aide exceptionnelle. Mais pour l’instant, c’est tout ce qu'on comprend. Les modalités d’application exactes ne sont pas connues ni publiées. Nous ne pouvons donc pas vous répondre à ce stade, sachant que pas mal d’éléments doivent être précisés par le Ministère du Travail. De nombreuses autres questions vont se poser, par exemple : l’aide exceptionnelle va jusqu’au Bac + 3 alors que l’aide unique s’arrête au niveau bac (sauf pour les départements d'Outre-Mer), y aura-t-il une modification des conditions à remplir ? Impossible de répondre précisément à cette question, comme à celles soulevées à juste titre par vous, Simon Riffard et Denis Le Corre, malheureusement. Ce sont des annonces qui demandent à être complétées au plus vite compte tenu de l’importance. Dès que nous en saurons plus sur le décret d’application, nous vous tiendrons au courant.

Signaler un contenu illicite

Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Cuisinier H/F

48 - GORGES DU TARN CAUSSES

La Brasserie Chez Léon (48 Ste Enimie) recherche, pour compléter son équipe, un(e) cuisinier(e) du 1er Juillet au 15 sept 2024 - nourri, logé en maison de village à 5 min à pied de la brasserie, avec 1,5 jours off par semaine. Equipe à taille humaine et cuisine maison. brasseriechezleon48@gmail.com

Posté le 22 juin 2024

Chef de partie H/F

65 - Cauterets

Le monde de l’hôtellerie vous intéresse ? Rejoignez l’équipe Garden & City ! Garden & City en quelques mots ? Garden & City ce sont onze résidences hôtelières, construites autour d’un modèle simple : proposer des hébergements avec des services hôteliers. De

Posté le 22 juin 2024

Chef de partie H/F

65 - Cauterets

Le monde de l’hôtellerie vous intéresse ? Rejoignez l’équipe Garden & City ! Garden & City en quelques mots ? Garden & City ce sont onze résidences hôtelières, construites autour d’un modèle simple : proposer des hébergements avec des services hôteliers. De

Posté le 22 juin 2024