Le Millésim, restaurant de plage au-delà de l'été

Cap d'Agde (34) Malgré son caractère saisonnier, l'établissement affirme sa volonté de s'inscrire dans la durée en développant une offre de restauration plus traditionnelle.

Publié le 28 août 2012 à 16:41

Le Millésim illustre parfaitement l'évolution des restaurants de plage sur la côte languedocienne. Cet établissement installé sur la plage Richelieu du Cap d'Agde (34) depuis deux ans, est d'abord un investissement pour Jérôme et Nicolas Catanzano, auparavant en charge d'une boîte de nuit. Ils ont décidé de consacrer quelque 800 000 € pour six mois d'activité annuelle au Millésim (le restaurant est ouvert de Pâques jusqu'à fin septembre). Les deux hommes ont fait appel à l'architecte Réginald Léger pour aménager les 180 places en terrasse et en salle, tout comme l'espace où s'étalent les 150 matelas, sur le sable. En pleine saison, le restaurant dispose de 16 à 18 personnes pour le service et d'une restauration continue qui varie, selon les heures, entre la cuisine traditionnelle, le snack ou autre "formule transat". Mais ce qui fait l'originalité du Millésim, et qui illustre l'évolution des restaurants de plage, c'est la revendication d'une cuisine authentique, inspirée ici d'abord par une tradition familiale de la mer. Le père, Antoine Catanzano, a su transmettre ses connaissances de pêcheur pour enrichir une carte élaborée par le chef, Ludovic Calvo.

Une clientèle locale plus présente

Celui que tout le monde appelle ici 'Ludo' a quitté son restaurant semi-gastronomique de Bédarieux, où les clients se laissaient guider par son inspiration, pour rejoindre cette année l'équipe du Millésim. Il est engagé à l'année pour donner son 'cachet' culinaire à l'établissement. Son credo : "Se mettre à la place du client et se poser les bonnes questions, c'est-à-dire savoir si on est content d'envoyer l'assiette." La cuisine du Millésim est donc très méditerranéenne, et pas seulement pour ses poissons. La carte se distingue aussi par sa Plancha de couteaux, sa Fricassée de palourdes de l'étang, sa Côte de taureau de Laguiole, ou encore les 'desserts du chef' : Tarte au chocolat et Tiramisu aux fraises. Le ticket moyen varie de 25 à 30 € à midi et s'élève aux environs de 50 € le soir. Autre tendance, également révélatrice de l'évolution des restaurants de plage en Languedoc-Roussillon : une clientèle locale prend davantage de place, "d'où l'intérêt d'ajouter des suggestions sur l'ardoise selon les opportunités du marché ou les arrivages des petits pêcheurs locaux", ajoute Ludovic Calvo.


Photo

Publié par Francis MATÉO



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de rang H/F

31 - TOURNEFEUILLE

Le restaurant BRUT à Tournefeuille (31) recherche chef de rang (F/H) passionné(e) et motivé(e). Le restaurant est fermé le samedi midi, dimanche et lundi. Envoyez CV et lettre de motivation à antoine.brand@free.fr

Posté le 25 février 2024

Cuisinier H/F

30 - CHAMBORIGAUD

Hautes'Cevennes Gard, resto tradi type Bouchon rech pour saison été (avril-sept) Cuisinier pro et responsable. Exp pâtisserie appréciée. Possibilité couple avec serveur/se. lebouchoncevenol@gmail.com

Posté le 25 février 2024

Responsable de salle H/F

Suisse

SUISSE - VALAIS, HÔTEL LE GD CHALET FAVRE, Boutique hôtel de 15 chambres, Restaurant de 50 places, sous la même direction que le Gd Hôtel Bella Tola & St-Luc, cherchons pour compléter notre équipe pour la saison d'été, à partir de mi-juin 2024: un(e) CHEF(FE) DE SERVICE - RESPONSABLE DE SALLE (F

Posté le 25 février 2024