L’hôtellerie thalasso trouve une seconde jeunesse en France

Porté par des vagues successives d’investissements, le secteur de la thalassothérapie, hôtel et spa se porte comme un charme dans l’Hexagone. Mieux, il a mis à profit la crise sanitaire pour moderniser ses infrastructures et attirer une clientèle rajeunie.

Publié le 15 mai 2024 à 09:30

À Dinard (Ille-et-Vilaine), sur la côte d’Émeraude, les touristes se pressent. En avril dernier, la thalasso locale, rebaptisée Emeria, a rouvert ses portes après son rachat par le patron du groupe Samsic, Christian Roulleau, et sa filiale Forstyle Hôtels Collection, en 2021. Auparavant exploité sous l’enseigne Novotel Thalassa du groupe Accor, l’établissement s’est affranchi de son passé et entend aujourd’hui briller par ses seuls moyens de distribution.

Il faut dire que ce navire amiral a bénéficié, entre son rachat et ses importants travaux, de plus de 100 M€ d’investissements. La crise sanitaire a rebattu les cartes et, un peu partout en France, la thalassothérapie connaît un regain d’intérêt. Le secteur s’appuie désormais sur des services d’hôtellerie-restauration haut de gamme et se targue même d’attirer un jeune public en quête de bien-être.

“Chez Emeria, nous avons mis l’expérience client au cœur de notre projet, explique Bruno Vilt, directeur général de l’établissement. Nos hôtes doivent se sentir bien, nous avons donc gommé l’atmosphère clinique de la précédente offre.” Outre l’acquisition de matériel de pointes pour les soins et la relaxation, et la rénovation des bassins, trois suites supplémentaires ont été créés tandis que le lobby a été totalement repensé et que 103 chambres ont été rénovées.

 

Explosion de la clientèle loisirs

Ce lifting de grande ampleur traduit une mutation de la fréquentation : la partie bien être n’attire plus que 45 à 50 % des clients alors que la clientèle de loisirs explose et représente dorénavant 45 % du volume d’affaires. La clientèle business complète quant à elle ce contingent. Emeria abrite par ailleurs deux restaurants - une brasserie et une table gastronomique – dirigés par deux chefs, ainsi qu’un bar.

Puiser dans l’univers de l’hôtellerie-restauration premium en musclant l’offre de thalassothérapie permet par ailleurs d’étaler la fréquentation sur l’année. “Et à l’issue de la crise sanitaire, nous n’avons pas eu besoin de convaincre : les gens avaient besoin de vacances et de bien-être”, ajoute Bruno Vilt. Si Emeria, qui emploie 180 salariés, connaît logiquement des pics estivaux, l’activité s’étire du printemps à l’hiver avec un taux d’occupation (TO) qui dépasse les 75 %.

 

Des rénovations en série

Un dynamisme que l’on retrouve également à l’Alliance Pornic Hôtel Thalasso & Spa, en Loire-Atlantique. Créé en 1990, l’établissement est lui aussi dans l’escarcelle de Christian Roulleau. Cet hôtel dispose de 120 chambres en quatre étoiles et peut accueillir 250 curistes chaque jour. “Nous avons profité de la crise sanitaire pour réaliser des travaux, rénover les chambres et le parcours aquatique”, relate Julie Lemarie, directrice générale des lieux.

À Pornic non plus, la clientèle n’a ainsi pas tardé à revenir : “C’est en matière d’exploitation et de recrutement que cela a été compliqué. Concernant la fréquentation, la fermeture des frontières pendant la crise sanitaire nous a permis de rajeunir la clientèle et de booster les ventes. Dans le même temps, le bien-être et la santé ont pris de l’importance.” Les chiffres sont éloquents avec un TO de 80 % à l’année. “Le public jeune a pris conscience de l’importance de prendre soin de soi, ce qui a créé une nouvelle clientèle curieuse de connaître nos soins”, ajoute-t-elle. L’offre de bar et de restauration trouve elle aussi son succès, avec un ticket moyen qui s’établit à 45 € avec les boissons.

 

Intégrer une dimension écoresponsable

Plus au sud, le Relais Thalasso de l’île de Ré a rouvert ses portes fin mars dernier après plusieurs mois de travaux. Ce lifting, qui devait débuter en 2020, qui avait été abandonné durant la crise sanitaire, a finalement été mené à son terme. Les lieux ont été totalement repensés pour “permettre une génération plus vertueuse de thalassos, en intégrant une dimension écologique et éthique dans l’ensemble des installations”.  Outre l’hébergement et la restauration, les travaux ont porté sur la piscine intérieure d’eau de mer, le parcours sensoriel ou encore le hammam…

Autre projet d’envergure, à Carnac (Morbihan) où le groupe Thalazur a investi 45 M€ pour rénover sa thalasso, acquise en 2107. Débuté depuis janvier dernier, ce projet est mené aux côtés du cabinet d’études CBA à Rouen et devrait s’étaler sur au moins dix-huit mois pour aboutir à une rénovation majeure avec des espaces repensés, une nouvelle décoration et une offre d’hébergement haut de gamme.  Aucune extension n’est toutefois envisagée, la thalassothérapie étant située dans une zone protégée.


Photo

Publié par Mickaël ROLLAND



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de rang H/F

75 - PARIS 08

Bonjour à Tous, Hortense Paris 8èeme recherche son nouveau talent. Chef de rang/ serveur/se, poste de 11h à 15h Repos tous les Week-end et fériés. Notre établissement est emblématique du quartier, situé en plein cœur du 8ème, très belle clientèle d'affaires et touristique. Rémunérati

Posté le 13 juin 2024

Professeur - Formateur H/F

45 - ORLEANS

Bio Centre recrute cuisinier formateur pour former et conseiller les agents de restauration et collectivités sur intégration produits bios et végétariens en resto collective, offre détaillée => www.bio-centre.org/index.php/les-petites-annonces CV+LM à direction@bio-centre.org avant le 05 07 202

Posté le 13 juin 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

22 - ILE DE BREHAT

Hôtel 3* Restaurant dans les Cotes d'Armor, nous recherchons un second de cuisine H/F Sous l'autorité du chef de cuisine et avec l'aide de votre brigade vous assurerez le service du midi et du soir. Vous serez en charge de l'élaboration du menu du jour en fonction des produits de saisons. Vous d

Posté le 13 juin 2024