L’hôtellerie marque le pas en octobre, selon In Extenso TCH

Les taux d’occupation sont similaires pour la Côte d’Azur et en régions par rapport à octobre 2022, mais en recul de 7 % en région parisienne. Le revenu moyen par chambre augmente de 5 % au niveau national.

Publié le 08 décembre 2023 à 16:10

Si octobre a été un bon mois en matière d’activité hôtelière avec une augmentation du RevPAR de 5 % par rapport à octobre 2022, le taux d’occupation moyen a été de 67 %, porté principalement par la coupe du monde de Rugby, et affiche un recul de 1 % sur le territoire et surtout de 7 % en région parisienne.  Le prix moyen a atteint 121 €, à + 7 %, et le RevPAR, 81 % (+ 5 %).

 

Paris en recul

Le taux d’occupation (TO) a atteint 83 % en octobre dernier à Paris, un niveau supérieur à la moyenne nationale mais en baisse de 7 % par rapport à octobre 2022. Toutefois, les prix étant en augmentation de 8 % - surtout dans le haut de gamme où ils ont atteint entre + 13 et + 17 % -, ce recul n’a eu que peu d’impact sur l’activité. Depuis janvier, le RevPAR a progressé de 20 % (à 233 €) et la recette moyenne chambre de 14 % (à 247 €)

 

Stabilité en régions grâce à de nombreux événements

L’activité a été porté dans certaines métropoles comme Nantes, Marseille, Lille, Lyon, qui ont accueilli quelques matchs de la coupe du monde de Rugby, quand Le Havre attendait 600 000 personnes lors des dix jours de la transat Jacques Vabre. Le TO a été stable par rapport à octobre 2022, à 63 % contre 62 %, et le prix moyen par chambre louée a fortement augmenté - entre 5 et 10 % - en fonction des gammes d’établissements. La recette moyenne par chambre atteint 94 % en régions, soit + 8 %.

 

Une activité stable sur la Côte d’Azur

Les hôteliers de la Côte d’Azur ont enregistré un TO de 66 % en octobre dernier, identique à celui de 2022. Toutefois, les hôtels super économiques ont tiré leur épingle du jeu avec un TO à + 11 %, au détriment des segments luxe (-4 %) et économique (- 2 %). L’ensemble des gammes affiche des hausses de prix moyens, plus marquées encore sur le segment économique (+ 11 %). Le RevPAR s’est établi à 132 € HT, soit une augmentation de 6 % par rapport à 2022. En données cumulées à fin octobre 2023, le chiffre d’affaires hébergement s’élève à près de 180 € HT par chambre disponible, soit une hausse de 12 % par rapport à 2022.

 


Photo

Publié par Roselyne DOUILLET



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Cuisinier H/F

29 - CARANTEC

A Carantec (29) Restaurant bistronomique La Table de Ty Pot recrute pour la saison CHEF DE PARTIE, COMMIS et SERVEUR H/F en CDD dès avril. Station bord de mer dynamique, produits frais, 39h. Possibilité de logement. CV typot.carantec@gmail.com ou 06.31.01.36.01.

Posté le 21 février 2024

Chef de rang H/F

72 - SOLESMES

Restaurant bistronomique, dans petit village touristique d'une capacité de 20 couverts, recherche son serveur/se, seul et autonome, la salle sera la votre, très bonne réputation à conserver, très bonne clientèle, fermé mercredi jeudi, salaire suivant expérience, disponible 1avril 0243954519

Posté le 21 février 2024

Chef de partie H/F

14 - EQUEMAUVILLE

Plus qu'un job, nous vous offrons l'opportunité de rejoindre un Groupe d'hôtels ***** et restaurants authentiques en Normandie dans lequel vous pourrez vous épanouir professionnellement au sein d'une équipe de collaborateurs passionnés. Vous rejoindrez une équipe bienveillante avec un état d'espr

Posté le 21 février 2024