Jean-Bernard Falco, président de l'AhTop, appelle à la mobilisation générale autour d'un tourisme 'proactif'

Paris L'AhTop a organisé un colloque, mercredi 11 janvier, sur le thème 'Tourisme en France, se donner les moyens de nos ambitions'. 200 personnes ont répondu à l'invitation. Son président, Jean-Bernard Falco, nous livre son sentiment au terme d'une journée de débats bien remplie.

Publié le 12 janvier 2017 à 17:14

Que retenez-vous de cette journée  ?

Jean-Bernard Falco : Nous avons montré, grâce à ce colloque, que les professionnels du tourisme sont capables de s'asseoir autour d'une table et de trouver ensemble des solutions proactives et innovantes pour répondre aux problèmes d'aujourd'hui et aux défis de demain. Au-delà de la très forte affluence, c'est donc cette image d'unité dans la volonté d'aller de l'avant que je retiens. Isolés, nous ne représentons jamais plus que nous-mêmes mais ensemble, nous avons le poids nécessaire pour faire plier des montagnes. Personne ne le fera pour nous. C'est le message de l'AhTop depuis le début.

Où en êtes-vous des objectifs de l'AhTop ?

En un an et demi, depuis la création de l'association, nous avons fait des avancées plus importantes qu'aucun d'entre nous n'aurait pu l'espérer. Evidemment, ça ne va jamais assez vite et la conjoncture fait que le secteur n'a plus le temps d'attendre. Mais à notre niveau, nous avons participé à changer les mentalités sur le secteur du tourisme et c'est énorme. Non, nous ne sommes pas un secteur ringard, mais un secteur innovant, qui investit dans sa modernisation, qui s'implique dans son avenir. L'objectif, qui sous-tend l'action de l'AhTop, est de mettre en place le cadre économique et légal permettant l'émergence d'une concurrence saine et positive entre tous les acteurs.
En ce sens, nous avons activement participé à imposer un début de régulation pour les plateformes de location de meublés – bien que beaucoup reste encore à faire – et nous oeuvrons encore jour après jour pour faire entendre la voix des professionnels du tourisme et de l'immobilier aux décideurs publics. Avec une année électorale chargée, nous comptons bien nous faire entendre et avons déjà commencé à présenter l'ensemble des mesures discutées lors du colloque auprès des différents candidats. La sécurité, l'attractivité du territoire, l'emploi-formation et la régulation du secteur sont les quatre piliers qu'il nous semble vitaux de renforcer au plus vite. Comme quoi, le plus dur reste à faire…

Quel est votre message aux hôteliers aujourd'hui ?

Les spécificités de nos professions font que nous ne manifesterons pas dans la rue. Nous n'avons pas non plus les moyens ou l'ambition de bloquer une autoroute ou de dégrader une préfecture. Nous sommes peut-être le seul secteur d'activité à être aussi fort économiquement et aussi faible en moyens de pression sur l'Etat. Notre secteur est éclaté, constitué en majorité d'indépendants. Alors, fédérons nous autour de l'idée d'un tourisme proactif, moderniste, ouvert au numérique, créateur de richesse et d'emploi, qui soit à la fois une fierté nationale et un levier de croissance. Nous représentons près de 8% du PIB (près de 170 milliards d'euros). Ensemble, nous porterons notre secteur à l'agenda des élections de 2017.

 


Publié par Sylvie SOUBES



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Serveur H/F

Suisse

Concept Starbucks on the go recherche pour la saison d'été / possibilité à l'année : - Barman/aid, Serveur/se, Barista habitué(e) au débit, motivé(e), dynamique et sérieux(se). Contrat 45h/semaine. Possibilité de logement. Expérience 2 ans minimum, expérience Starbucks un + Date de début de

Posté le 01 mars 2024

Cuisinier H/F

Suisse

Etablissements Le Senso & Le Constellation Crans-Montana recherchent pour compléter leur équipe pour la saison d'hiver / possibilité à l'année : - Un cuisinier(e), à l'année et un cuisinier(e) saisonnier: Motivé, sérieux et impliqué. Spécialités de burgers gourmets. Horaires 17h ou 18h/00h Expé

Posté le 29 février 2024

Chef de partie H/F

68 - COLMAR

Description du poste La Maison Rouge, dirigée par le chef Jean Kuentz depuis 2018 (ancien second de Jean Francois Piège, 2 étoiles Michelin à Paris), recherche un(e) chef(fe) de partie passionné(e). Contexte & Lieu de travail : Située dans un environnement dédié à la passion culinaire, notre

Posté le 29 février 2024