Franck Jeantet rencontre ses filleuls à Jean Drouant

74 étudiants de la 49ème promotion BTS de l'école hôtelière de Paris, Lycée Jean Drouant, se sont retrouvés fin janvier dans l'amphi de l'établissement pour échanger et discuter avec leur parrain, le président de Potel et Chabot, Franck Jeantet, sur le thème 'Partageons ensemble le savoir qui nous fait grandir'.

Publié le 04 février 2019 à 12:53

Cette réunion était organisée par l'association des anciens élèves, présidée par Pierre Berthet, qui en a d'abord rappelé l'esprit. "Nous poursuivons, aujourd’hui, la tradition, visant à faire parrainer chaque nouvelle promotion afin d’ouvrir une fenêtre sur le monde à ces étudiants, et d’assurer la transmission entre générations. Créée, avec la charte du parrainage, par notre association Promatel Paris-Ile-de-France,  avec le soutien de Michel Ryckebusch, proviseur et le corps enseignant, que nous remercions chaleureusement, cette  rencontre a pour objectif la transmission du savoir et des expériences qui constitue un superbe moyen de motiver les jeunes à réussir, dans les métiers à vocation internationale de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme.  L’enthousiasme des anciens à consacrer de leur temps prouve que ceux qui ont été à votre place, grâce à leur formation initiale, avec des professeurs de haut niveau, croient à l’avenir du secteur". Place a été faite ensuite aux questions, nombreuses, posées par les futurs professionnels à leur parrain. Quelles sont les qualités nécessaires pour réussir dans le secteur ? Aux yeux de Franck Jeantet : « courage, travail, persévérance et bienveillance sont nécessaires. Si on a ces qualités, on réussira » a-t-il répondu.  Quel est l’avenir de la restauration ? « Il y aura toujours du travail en restauration. Je préfère toutefois utiliser l’expression ‘métier de l'hospitalité’…  C'est un métier riche, quand on aime travailler avec les autres et que l'on valorise la convivialité et la générosité » estime Franck Jeantet. Quel conseils donnez-vous à quelqu'un qui veut travailler de l'événementiel ? Faut-il mieux faire une licence professionnelle ou partir à l'étranger ? « Il est difficile de répondre, le choix est complexe. Si on a envie d'apprendre, il vaut mieux enchaîner les études après le BTS. La formation c'est important. Mais, d'autre part une expérience à l'étranger, c'est primordial et c’est à faire au moins une fois dans sa vie car ça vous transforme. Cela vous ouvre à une autre langue, aux autres, à d'autres cultures, et, c'est positif sur un CV. Le secteur de l’hôtellerie et de la restauration vous offre la possibilité de le faire, ce qui n’est pas le cas dans d’autres branches »rappelle le dirigeant de Potel et Chabot qui leur a aussi conseiller de démarrer leur carrière chez des leaders.

#PotelEtChabot# #FranckJeantet# #JeanDrouant# Promatel transmission #Parainnage# 


Publié par Sylvie SOUBES



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de rang H/F

31 - TOURNEFEUILLE

Le restaurant BRUT à Tournefeuille (31) recherche chef de rang (F/H) passionné(e) et motivé(e). Le restaurant est fermé le samedi midi, dimanche et lundi. Envoyez CV et lettre de motivation à antoine.brand@free.fr

Posté le 25 février 2024

Cuisinier H/F

30 - CHAMBORIGAUD

Hautes'Cevennes Gard, resto tradi type Bouchon rech pour saison été (avril-sept) Cuisinier pro et responsable. Exp pâtisserie appréciée. Possibilité couple avec serveur/se. lebouchoncevenol@gmail.com

Posté le 25 février 2024

Responsable de salle H/F

Suisse

SUISSE - VALAIS, HÔTEL LE GD CHALET FAVRE, Boutique hôtel de 15 chambres, Restaurant de 50 places, sous la même direction que le Gd Hôtel Bella Tola & St-Luc, cherchons pour compléter notre équipe pour la saison d'été, à partir de mi-juin 2024: un(e) CHEF(FE) DE SERVICE - RESPONSABLE DE SALLE (F

Posté le 25 février 2024