Fiche pratique : L'aqua-nettoyage, une solution respectueuse de l'environnement

Publié le 22 janvier 2020 à 16:05

 

Qu’est ce que l’aqua-nettoyage ?

L’aqua-nettoyage est et une méthode de nettoyage à l’eau spécifique, réalisée dans un lave-linge professionnel (quasiment similaire aux équipements domestiques) avec un produit lessiviel. Le mouvement rotatif doux du tambour permet un traitement délicat du linge, sans abimer les fibres.
Le linge, qui sort de la machine à laver froissé et mouillé, doit ensuite passer au sèche-linge. Celui-ci contrôle précisément la température et l’humidité résiduelle pour protéger les textiles les plus délicats et éviter tout risque de rétrécissement des vêtements.
La remise en forme se fait sur des mannequins ou des toppers. Pour la finition, on utilise une table à repasser spécifique, soufflante et/ou aspirante, chaude ou froide.

  • Les avantages

- Contrairement au nettoyage à sec, l’aqua-nettoyage se fait sans solvants et sans émission de polluants dans l’air, et n’est pas toxique pour le milieu aquatique. Ce procédé est donc plus écologique et plus sûr ;
- élimination totale des odeurs (transpiration, parfum, tabac…) et possibilité de désinfection ;
- bonne élimination des taches maigres : sucre, sel, boisson, amidon, lait, liquides physiologiques (sang, urine…) ;
- odeur agréable de frais et de lessive.

Un soin particulier est à apporter lors du lavage et séchage de certains tissus délicats (laine, angora, mohair). Les durées et les températures de programme doivent être scrupuleusement respectées sous peine d’altération des tissus.

  • Les inconvénients

Le temps de repassage est un peu plus long et les tissus ou vêtements sont plus froissés avec l’aqua-nettoyage. Il faut donc faire attention aux troubles musculo-squelettiques.

 

  • Vêtements concernés

Ce procédé présente une bonne efficacité de lavage pour différents types de vêtements, y compris ceux qui nécessitent classiquement un nettoyage à sec : vestes, costumes, robes de mariée, pulls en laine, couettes, édredons, uniformes, fausses fourrures, etc.
Le système peut prévoir des modules de désinfection, de protection de vêtement, d’imperméabilisation. 

  • Produits nécessaires

Les produits lessiviels, les dégraissants et l’apprêt (qui gaine le textile pour la remise en forme) sont uniquement disponibles dans le circuit professionnel. L’alimentation en produits des laveuses peut se faire par un système de pompes automatiques de dosage.

 

Procédé

  • Tri

Avant de laver un vêtement ou une pièce textile, un tri doit être fait (couleur/clair, lourd/léger), et une vérification s’impose pour contrôler s’il est endommagé (trous ou usure). Un filet doit être utilisé pour les vêtements fragiles.

  • Détachage

Avec ce procédé, les taches maigres partent parfaitement. Pour les taches grasses, il est conseillé d’effectuer un détachage en fonction du tissu et du type de tache. Celui-ci doit être réalisé obligatoirement sur une table à détacher aspirante, avec des produits professionnels.

  • Repassage et finition

Pour faciliter la remise en forme du vêtement et le repassage, il faut faire appel à des mannequins ayant différents programmes :
- mannequin chemise ou manteau ;
- topper pour les pantalons ;
- fer à repasser avec table à vapeur soufflante et ou aspirante.

La finition demande davantage de travail qu’avec le processus du nettoyage à sec : augmentation des durées de repassage des articles (+ 15 % en moyenne), notamment pour les vestes, tailleurs et manteaux.
Une humidité résiduelle élevée des vêtements à la sortie du séchoir permet de faciliter la remise en forme et le finissage.

 

Formation des collaborateurs

Diverses formations doivent être prévues pour les salariés utilisant ce procédé :
- reconnaissance des tissus et des types de taches ;
- traitement des taches ;
- utilisation des machines (programmes, temps de séchage, humidité résiduelle, etc.).

Ces formations sont primordiales pour un résultat optimal. Elles doivent être dispensées par un professionnel qui dépend d’un organisme agréé et peuvent faire partie du plan de formation de l’entreprise. Le temps de formation à prévoir est de 50 heures pour un agent de pressing ayant déjà une expérience, et de 30 jours pour un agent de pressing sans expérience.

 

nettoyage


Publié par Corinne Veyssière



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Employé de restauration collective H/F

93 - NOISY LE GRAND

Laboratoire Noisy-le-Grand (93) recherche de suite, CDD/CDI EMPLOYE(e) RESTAURATION POLYVALENT(e) (préparation, livraison, mise en place…). Permis OBLIGATOIRE. 35h. 1960€ brut. estelle.bonici91@gmail.com No.159P2686

Posté le 30 mai 2024

Garçon de café - Limonadier H/F

75 - PARIS 06

Le Café de Flore, 172, Boulevard Saint Germain 75006 Paris recrute : GARÇON LIMONADIER CONFIRME (H/F) Débutant(e)s ou sans expériences s'abstenir CDI, 39 Heures hebdo, journées continues, 2 jours de repos consécutifs. Salaire individuel au % + pourboires individuels, Mutuelle, Prévoyance

Posté le 30 mai 2024

Commis Pâtissier H/F

75 - PARIS 15

Commis pâtissier dans une petite brigade en pleine croissance Accompagnement du chef pâtissier sur la production des pâtisseries naturelles actuellement à la carte du petit-déjeuner à la pause gourmande Week-ends non travaillés Plage horaire : 3h - 10h CDD de 1 mois pour Juin 2024 Basé : Paris

Posté le 30 mai 2024