Emploi : les CHR seront-ils prêts pour les Jeux olympiques ?

Le dernier baromètre de recrutement Kyu sur l’hôtellerie et la restauration, publié le 7 mars, s’inquiète du faible nombre d’annonces d’offres d’emploi pour la période de la compétition dans les secteurs de la restauration, alors qu’ils ont déjà des difficultés à recruter à l’année.

Publié le 07 mars 2024 à 17:27

 

Les restaurateurs et les hôteliers doivent s’inquiéter dès maintenant de leurs recrutements pour la période des Jeux olympiques, alerte Kyu Associés, cabinet de conseil et d’études spécialisé notamment sur l’emploi, la prospective, l’expérience, les risques et assurances, dans son dernier baromètre, publié le 7 mars.

Analysant le nombre d’offres d’emploi publiées par les CHR et les difficultés structurelles des établissements à recruter et fidéliser depuis la sortie du Covid, les experts ont fait le point sur les besoins à court terme des établissements CHR. Alors qu’ils emploient 1,3 million de salariés (chiffres 2022) dont 78 % dans la restauration, et que 500 000 personnes ont quitté le secteur ces dernières années, les CHR vont faire face à un afflux massif de clients.

On attend en effet entre 13 à 15 millions de personnes dans toute la France, pour les deux périodes olympique et paralympique. Ces visiteurs seront en grande partie des Français venus assister aux célébrations des Jeux, et les estimations évoquent un total de 15 millions de repas qui devront être servis pendant la période

 

Plus de 33 000 personnes à recruter d’ici juillet

“L’accueil des Jeux de Paris 2024 pourrait mobiliser environ 61 800 emplois [supplémentaires] au sein du secteur touristique”, dont 33 200 dans les CHR, indique le baromètre Kyu, qui détaille : “15 910 emplois sur les métiers de la cuisine, 13 490 sur les métiers du service en restauration, 2 360 emplois sur les métiers de service d’étage en hôtellerie et 1 440 sur les métiers [de la réception].”

Aujourd’hui, différents métiers sont particulièrement en tension, notamment ceux d’employés de cuisine et de manager d’hôtel, dans une moindre mesure de cuisinier, mais aussi de commis de cuisine, les seconds de cuisine ou les chefs de partie. 

Ces besoins ne transparaissent actuellement pas dans les offres d’emploi, alors que d’autres métiers, tels ceux de la sécurité, ont des forts besoins de main-d’œuvre et semblent plus attractifs que les CHR, en raison des formations et certifications qui sont délivrées.  

“À date, le secteur n’est pas encore prêt et il va être très compliqué d’assurer la qualité de service”, alerte Audrey Ferreira, consultante pour Kyu Associés, encourageant les professionnels à anticiper leurs recrutements.

> Pour proposer une offre d'emploi  sur L'Hôtellerie Restauration, suivez ce lien 

 

 


Photo

Publié par Roselyne DOUILLET



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

75 - PARIS 11

Alluma est un bistronomique d'inspiration méditerranéenne-levantine au cœur du 11e arrondissement. Entré dans le guide Michelin 3 mois après son ouverture, Alluma a été sélectionné un des 21 meilleurs nouveaux restaurants du monde par le magazine Condé Nast Traveller à 2023. Notre objectif est de fa

Posté le 17 juin 2024

Chef de rang H/F

75 - PARIS 06

Le Nesle, brasserie traditionnelle française, recherche une/une CHEF DE RANG/ SERVEUR(SE) afin d'accompagner son développement Une maitrise de l'anglais est demandée car quartier très touristique - Plusieurs postes disponibles. Mail: brasserienesle@gmail.com - Tél : 01.46.34.85.19.

Posté le 17 juin 2024

Chef de partie H/F

75 - PARIS 06

Le Nesle, brasserie traditionnelle française, recherche un(e) Chef(e) de partie pour compléter son équipe jeune et dynamique afin d'accompagner son développement. Notre cuisine se veut simple, avec les classiques de la cuisine française, à partir de produits frais et de qualités

Posté le 17 juin 2024