Emploi : comment recruter et motiver la génération Z ?

Nées entre 1996 et 2012, les personnes de la génération Z déconcertent souvent les employeurs. Quelles sont leurs attentes ? Comment les attirer et les retenir ? Éléments de réponse.

Publié le 20 février 2023 à 13:05

► Flexibilité

Selon Julien Deyrat, directeur général d’Ambassade Cabinet Conseil (spécialiste du recrutement dans l’hôtellerie-restauration), le planning est devenu une priorité lors des recrutements : “La génération Z recherche l’équilibre entre vie personnelle et professionnelle. Elle ne veut plus de coupure, et souhaite au minimum deux jours consécutifs de repos hebdomadaire. À Paris, le restaurant immersif Ephemera, dont les créateurs ont 23 ans et les salariés 25 ans en moyenne, a ainsi supprimé la coupure et mis en place un planning basé sur trois jours et demi de travail, puis trois jours et demi de repos consécutifs. Notre taux de turn-over a fondu”, observe la cofondatrice Jade Frommer.

Nicolas Saint-Marc, VP Talents et culture opérations France chez Accor, constate la même quête de flexibilité : Jusqu’à la pandémie, les hôtels étaient calibrés pour fonctionner avec des CDI à temps plein. Depuis, certains jeunes préfèrent un contrat à mi-temps, ou travailler six mois. Un de nos partenaires propriétaires réfléchit par exemple à la mise en place d’une semaine de quatre jours sur ses hôtels. Chaque établissement doit être en capacité de repenser son organisation.”

► Engagement

Selon une étude de la société YouGov pour le site Monster, publiée en septembre 2021, 78 % des 18-24 ans n’accepteraient pas un emploi qui n’a pas de sens pour eux. La génération Z prête une grande importance aux valeurs de l’entreprise (engagement environnemental, diversité et inclusion, égalité des genres…). Laissez les Z participer concrètement à vos démarches RSE afin de développer leur engagement.

►Accompagnement

Les Z ont besoin d’être accompagnés. Cela passe par un vrai accueil lors de leur intégration : présentation de l’entreprise et des équipes, aide à la recherche de logement, salarié référent… Ephemera, par exemple, va bientôt mettre en place un système de mentorat et une formation initiale d’une semaine pour toutes les nouvelles recrues.

► Autonomie

“Le paradoxe de cette génération, c’est qu’il faut accompagner les jeunes, tout en leur laissant de l’autonomie. Si l’employeur est trop sur eux, ça ne marche pas, et s’il est trop distant non plus”, estime Julien Deyrat. N’hésitez pas à responsabiliser les Z en déléguant des missions à valeur ajoutée, en laissant si possible les équipes fixer leur planning de travail...

► Challenges

Les Z s’ennuient vite. Pour y remédier, il faut diversifier les tâches, proposer des challenges, des masterclass ou des formations, élaborer un plan de carrière… Si un candidat a envie de se former en anglais, mieux vaut lui accorder cette demande, même si cela n’est pas utile pour l’entreprise. C’est aussi une façon de favoriser son développement”, juge Julien Deyrat.

► Dialogue

Les managers doivent miser sur le dialogue, en privilégiant les échanges formels ou informels (pratique de sport en équipe, par exemple). Il est même possible de faire participer les jeunes collaborateurs aux réflexions sur la vision stratégique de l’entreprise, afin d’échanger et trouver ensemble des solutions. Chez Ephemera, il y a des entretiens en one to one toutes les semaines, des réunions avant et après chaque service… Lors des briefs, le manager doit laisser la parole aux chefs de rangs et aux autres salariés. Il faut de l’écoute, de la transparence et un suivi régulier”, explique Jade Frommer.

► Bien-être au travail et reconnaissance

Postes de travail ergonomiques, relations respectueuses, bienveillance, reconnaissance ou encore incentives sont au programme. Devenez un manager-coach qui permet d’expérimenter, accorde le droit à l’erreur et sait féliciter. Mettez à l’honneur le 'salarié du mois' en interne, valorisez toute l’équipe (et non pas seulement le chef) sur les réseaux sociaux...

► Outils connectés

Les Z sont technophiles et connectés. Mettez à leur disposition des plateformes et des outils qui leur permettent d'accéder rapidement aux informations. Chez Ephemera, par exemple, les salariés utilisent l’application Skello pour les plannings, ou encore la plateforme Workplace pour communiquer.

recrutement


Photo

Publié par Violaine BRISSART



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de cuisine H/F

75 - PARIS 16

Chef de Cuisine (H/F) en CDI Poste en journée / Pas de coupure / Repos le Weekend. BaxterStorey France est un nouvel acteur de la restauration collective premium en fort développement avec pour ADN de ne travailler que des produits frais, de saison, mis en œuvre par des collaborateurs de grand

Posté le 24 février 2024

Chef de partie H/F

75 - PARIS 08

Recherche Chef de Partie (H/F) en CDI. Poste en journée / Pas de coupure / Repos le Week-end. BaxterStorey France est un nouvel acteur de la restauration collective premium en fort développement avec pour ADN de ne travailler que des produits frais, de saison, mis en œuvre par des collaborate

Posté le 24 février 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

75 - PARIS 08

Recherche Second de Cuisine (Sous-Chef de cuisine) H/F en CDI. Poste en journée / Pas de coupure / Repos le Weekend. BaxterStorey France est un nouvel acteur de la restauration collective premium en fort développement avec pour ADN de ne travailler que des produits frais, de saison, mis en œuv

Posté le 24 février 2024