Comment ouvrir un restaurant à Amsterdam

Amsterdam, la Venise du Nord, ville où le vélo est roi, est une ville magnifique. Elle attire chaque année un grand nombre de touristes et le marché de l’Horeca y est en croissance. Ville cosmopolite, on y parle aussi facilement l’anglais que la langue du pays, le néerlandais. Cette destination peut être un excellent choix pour ouvrir un restaurant.

Publié le 14 mars 2024 à 14:00

1. Réalisez une étude de marché

La réussite du projet se joue bien avant son ouverture ! Amsterdam est une grande ville et contient des quartiers variés. Il est essentiel de bien réfléchir à celui dans lequel vous vous installerez. Votre but est de vérifier que la demande est présente, que l’offre n’est pas d’ores et déjà trop importante et de découvrir des coins prometteurs pour votre entreprise. L’analyse de trois éléments est nécessaire pour réaliser une étude de marché : le marché, l’offre locale et la demande. Plusieurs bureaux ou entreprises locales peuvent vous aider dans cette démarche, comme Van Spronsen & Partners.

Les tendances du marché

Ici, il s’agit de connaître la situation au sujet de la restauration dans la région. Vous pouvez bien évidemment vous rendre sur place et rencontrer des restaurateurs déjà installés. Il est aussi possible de consulter des rapports sur le sujet. Une tendance très nette vers une alimentation saine et une attention portée sur la durabilité est visible à Amsterdam, avec par exemple des produits locaux et respectueux de l’environnement. La livraison de repas à domicile semble aussi être un point important depuis la période du Covid.

La concurrence

Vos futurs clients viennent d’une aire géographique autour de votre établissement, que l’on appelle la zone de chalandise. Cette zone mérite toute votre attention. Vous devez étudier les offres similaires à la vôtre qui y sont proposées. Les Hollandais sont connus pour aimer la restauration rapide, mais aussi la bonne chère. Déterminer votre type de menu est crucial pour définir votre politique de prix et comparer ce que la concurrence propose. Apprenez si les restaurants proches sont bien fréquentés. Et enfin, penchez-vous sur les services proposés. L’offre de restos-bars est par exemple en augmentation, ce qui semble indiquer une certaine tendance vers une offre plus simple et de proximité.

Élaborer une liste complète des différents concurrents au sein de la zone de chalandise (y compris sandwicheries, fast-food, etc.) est essentiel pour mesurer l’intensité exercée au niveau de la restauration. Le nombre de restaurants à Amsterdam est important, le nombre de concurrents le sera aussi (l’offre et la demande sont fortes). Veillez donc à l’originalité de votre projet, afin de vous différencier, et bien entendu à la qualité de votre service et de vos produits.

Déterminez votre client cible et analysez la demande

Maintenant que vous avez une idée du marché et de la concurrence, vous pouvez commencer à vous faire une idée du type de restauration que vous allez proposer et donc, déterminer votre marché cible. Voici une série de questions à se poser :

• À quel type de produits votre public s’attend-il (régionaux, santé, végétariens, bonne franquette…) ?   

• Quels types de services sont attendus ?

 Quel budget est envisageable pour un repas au restaurant ?

• Ce public se rend-il souvent au restaurant, à quelle fréquence, sur quel créneau horaire ?

Pensez également à rejoindre les communautés en ligne et à visiter les médias sociaux et les blogs culinaires pour vous faire une idée globale du marché de la restauration dans la région, de ce qui se vend le mieux, de ce que les gens apprécient et des tendances actuelles.

 

2. Élaborez un plan d’affaires (le business plan)

La deuxième étape pour ouvrir un restaurant à Amsterdam consiste à créer un plan d’affaires complet (ou business plan). Internet regorge de différentes aides proposées (en voici un exemple), n’hésitez pas à en chercher plusieurs pour trouver celle qui vous convient.

L’objectif principal de votre business plan est de :

• Clarifier vos besoins pour ouvrir votre restaurant et tout définir dans les moindres détails.

• Pouvoir présenter votre idée à un investisseur potentiel comme preuve de la solidité de votre projet.

Vous pouvez vous lancer seul dans cette aventure ou vous appuyer sur un partenaire ou un investisseur. Dans les deux cas, un business plan solide, complet et bien écrit vous permettra de démarrer de la manière la plus organisée possible et de trouver plus facilement les fonds dont vous avez besoin. Voici les sections incontournables qu’il devra contenir :

• Résumé exécutif : C’est la première section du plan d’affaires, mais celle qu’on rédige en dernier ! C’est le résumé des autres sections.

Concept et menu : Décrivez en détail votre idée de restaurant en précisant le type de cuisine et le menu que vous comptez proposer aux clients. Précisez les ingrédients utilisés et s’il y a des plats signature. Attention, comme souvent, le mieux est l’ennemi du bien. Proposer un petit menu, avec par exemple trois entrées, trois plats et trois desserts, est une preuve de la qualité de votre cuisine et de la fraîcheur de vos ingrédients. Au contraire d’un menu trop rempli !

Structure de gestion et organisationnelle : expliquez et décrivez le type de structure organisationnelle que vous utiliserez et les personnes impliquées dans le projet.

Employés et personnel : il est souvent facile de sous-estimer les besoins en personnel. En les mettant noir sur blanc, vous aurez une vision plus réaliste du nombre d’employés          que vous devrez embaucher pour gérer votre restaurant.

Recherche et analyse des concurrents : vous présentez les résultats de vos recherches concernant les données de votre clientèle cible et de vos concurrents.

Stratégies de publicité et de marketing : vous utilisez les résultats de vos recherches pour choisir les bonnes stratégies de promotion pour votre restaurant.

Projections et résumé financier : si vous essayez d’obtenir un financement pour votre nouveau restaurant, c’est peut-être la section la plus importante. Présentez vos prévisions financières, dont les coûts de démarrage, les projections de revenus et les dépenses. Présentez votre stratégie de tarification et prouvez que vos prix s’alignent sur le marché cible et le positionnement concurrentiel. Fournissez une prévision de l’évolution des ventes et une analyse du seuil de rentabilité. Expliquez le financement de démarrage de votre activité. Détaillez l’investissement de départ, que ce soient des prêts, la recherche d’investisseurs, la part sur fonds propres. Cette partie devra préciser votre approche de la gestion de la trésorerie, du contrôle des coûts et de la recherche de rentabilité.

 

3. Créer l’entreprise et remplir les exigences

Le gouvernement hollandais propose un site très détaillé avec toutes les informations nécessaires aux entrepreneurs. Voici, en substance, les formalités administratives par lesquelles vous devez passer pour créer un restaurant à Amsterdam :

1.     Choisir une forme juridique

2.     Créer une entreprise

3.     Faire les déclarations obligatoires

4.     Obtenir une licence d’entreprise de restauration et un permis d’exploitation

5.     Souscrire l’assurance obligatoire

Par ailleurs, l’apprentissage du néerlandais est une nécessité. Cette langue particulière est très savoureuse et essentiellement parlée en aux Pays-Bas et dans le nord de la Belgique.

 

4. Choisissez l’emplacement de votre restaurant à Amsterdam

L’emplacement joue pour beaucoup dans la réussite d’une entreprise. Identifiez les quartiers les plus en vue pour ouvrir votre établissement. Tenez également compte de certains facteurs tels que le trafic piétonnier, la proximité des immeubles et des bureaux, l’accessibilité des transports en commun, la disponibilité de places de stationnement et la présence de la concurrence. Vérifiez aussi les locaux envisagés en matière de licences et d’autorisation afin de vous assurer que l’emplacement convient à votre restaurant. S’il s’agissait déjà d’un restaurant, les démarches seront simplifiées. Autrement, elles seront plus longues.

En 2022, la ville d’Amsterdam a rédigé un document (en néerlandais) concernant le cadre de politique urbaine pour la restauration et les terrasses qu’il peut être très intéressant de consulter.

L’aide d’un agent immobilier de la ville, spécialisé dans les locaux commerciaux, est aussi la bienvenue pour vous assurer de trouver un local qui convient au niveau de l’usage et des autorisations.

 

5. Aménagez l’espace et décorez la façade

Une fois que vous aurez trouvé l’emplacement idéal, revoyez les conditions du bail et informez-vous sur la superficie de la salle et de la cuisine. Penchez-vous ensuite sur l’agencement de la salle et repérez toute rénovation nécessaire qui devra être apportée tant à l’intérieur que sur la façade. Idem pour la salle, qui doit être décorée en fonction du concept et de l’ambiance que vous souhaitez amener. Si votre restaurant tend vers le haut de gamme, travailler avec un designer professionnel (pour l’extérieur comme l’intérieur) est une nécessité.

La prochaine étape concerne l’aménagement intérieur, l’achat des équipements de la cuisine, du mobilier, des couverts et de la petite décoration. Sur le site Yelp vous pouvez trouver de très nombreuses photos de restaurants amstellodamois. On peut y voir l’intérieur des lieux, l’extérieur, des plats proposés avec leur présentation… N’hésitez pas à y faire un tour pour piocher des idées.

 

6. Le droit du travail aux Pays-Bas

Vient ensuite l’étape où vous devrez embaucher du personnel. Dans l’idéal, recrutez une équipe compétente et expérimentée pour votre restaurant. Cela comprend les chefs, les cuisiniers, le personnel de service, les barmans ainsi que le personnel de gestion. Élaborez des descriptions de poste, faites passer des entretiens et une fois que vous aurez affiné la liste, assurez-vous que votre équipe comprend la vision et les normes de votre restaurant.

Le droit du travail aux Pays-Bas est assez semblable à celui qui existe en France. Un point intéressant est que vous pouvez proposer 3 contrats de travail temporaires en 3 ans.

 

7. Peaufinez les derniers détails

Prenez le temps de créer un menu en harmonie avec le concept de votre lieu, et qu’il plaise à votre public cible. Pour améliorer vos plats, organisez des dégustations et soyez à l’écoute des retours de vos invités. Veillez bien entendu aux préférences alimentaires et prévoyez une option végétarienne, voire végane. Cela devient important pour un nombre toujours plus grand de clients. Une fois que votre équipe et vous êtes prêts, sachez que la pratique est votre meilleure alliée. Avant l’ouverture officielle, organisez une répétition générale. Simulez une journée d’ouverture avec quelques invités et testez l’efficacité de votre cuisine, le déroulement du service et l’expérience des clients. Ainsi vous serez au top pour le tout premier jour et gagnerez en confiance pour votre démarrage.

 

8. Mettez au point votre stratégie marketing

Recevoir un nombre suffisant de clients n’est certes pas garanti par la simple existence de votre restaurant. Vous faire connaître est le pilier de votre réussite. La promotion est une activité constante essentielle. Votre publicité doit fournir des informations de base sur votre restaurant afin que les clients potentiels sachent où vous vous trouvez, quel type de cuisine vous proposez et à quoi s’attendre. Une bonne présence en ligne est aujourd’hui, incontestablement, une obligation !

Voici quelques éléments dont vous pouvez vous inspirer :

• Créer un site internet : le site internet de votre restaurant sera votre vitrine en ligne. Il doit être fluide dans la navigation et le design doit représenter votre style. Incluez les informations de base comme votre adresse, votre numéro de téléphone, vos horaires et votre menu. Pour le créer, vous pouvez faire appel à un professionnel ou utiliser une plateforme d’hébergement.

• Créez un compte sur des sites comme TripAdvisor et Google My Business : s’inscrire sur ces sites est indispensable pour permettre aux clients potentiels de trouver des informations et des avis sur votre restaurant.

Tirer parti des réseaux sociaux : être présent sur les réseaux sociaux est aujourd’hui essentiel pour les restaurants, et particulièrement à Amsterdam ! TikTok compte par exemple plus de 3 millions d’utilisateurs aux Pays-Bas.

• Proposer des promotions aux nouveaux clients : offrez de réels avantages aux clients qui visitent votre restaurant pour la première fois. Comme l’apéro, le dessert ou une réduction. Ce sont d’excellents moyens d’attirer les clients.

N’oubliez jamais que même les restaurants les plus établis doivent continuellement se promouvoir. Consacrez toujours une partie de votre temps à la publicité et cherchez de nouvelles façons de vous rendre visible.

Ça y est, il est temps d’ouvrir votre restaurant à Amsterdam ! Vous et votre équipe allez recevoir vos premiers clients et les soigner pour qu’ils passent un excellent moment. Rappelez-vous de tout revoir en détail avant le grand jour. Bonne chance !

Pour toute question pratique que vous pourriez vous poser, n’hésitez pas à faire appel à notre service SOS Experts.

 


Publié par Quentin, de Bonjour Amsterdam



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

75 - PARIS 11

Alluma est un bistronomique d'inspiration méditerranéenne-levantine au cœur du 11e arrondissement. Entré dans le guide Michelin 3 mois après son ouverture, Alluma a été sélectionné un des 21 meilleurs nouveaux restaurants du monde par le magazine Condé Nast Traveller à 2023. Notre objectif est de fa

Posté le 17 juin 2024

Chef de rang H/F

75 - PARIS 06

Le Nesle, brasserie traditionnelle française, recherche une/une CHEF DE RANG/ SERVEUR(SE) afin d'accompagner son développement Une maitrise de l'anglais est demandée car quartier très touristique - Plusieurs postes disponibles. Mail: brasserienesle@gmail.com - Tél : 01.46.34.85.19.

Posté le 17 juin 2024

Chef de partie H/F

75 - PARIS 06

Le Nesle, brasserie traditionnelle française, recherche un(e) Chef(e) de partie pour compléter son équipe jeune et dynamique afin d'accompagner son développement. Notre cuisine se veut simple, avec les classiques de la cuisine française, à partir de produits frais et de qualités

Posté le 17 juin 2024