Cession de fonds de commerce : le cédant doit informer le propriétaire des murs

Publié le 23 juin 2017 à 18:00
Lorsque l'exploitant est titulaire d'un bail commercial, la cession du fonds de commerce comprendra celle du droit au bail puisque celui-ci constitue l'un des éléments incorporels du fonds de commerce.

Le locataire a le droit de céder son bail commercial à l'acquéreur de son fonds de commerce ou de son entreprise (c. com. art. L145-16, al. 1er). Aucune clause du bail ne peut priver un locataire de son droit de céder le bail au repreneur de son fonds de commerce.

Mais une clause du bail peut subordonner la cession à la réalisation de certaines conditions. Le cédant du fonds de commerce devra alors respecter les dispositions de son bail.

Il peut notamment contenir une clause d'agrément qui exige l'autorisation du bailleur pour céder le fonds. Cela signifie que le cédant doit obtenir l'autorisation préalable du bailleur pour procéder à la vente. Ainsi le bailleur s'assure que le repreneur potentiel lui convient et que celui-ci remplit les conditions de solvabilité et de fiabilité attendues. S'il refuse de manière abusive, le locataire peut agir en justice pour faire prononcer l'illégitimité du refus et obtenir l'autorisation judiciaire de procéder à la cession. 

Le bail peut également prévoir une clause d'intervention, selon laquelle le bailleur souhaite être présent lors de la cession du bail. Moins contraignante que la clause d'agrément, elle permet au bailleur de s'assurer que la cession est effectuée dans les règles et que le cessionnaire s'engage à reprendre les engagements du cédant.

Enfin, le bail peut prévoir un droit de préemption au profit du bailleur lorsque le locataire envisage de vendre son fonds de commerce. Dans tous les cas, et même si le bail ne comporte aucune clause sur le sujet, en tant que créance, la cession du bail devra être être notifiée au bailleur par voie d'huissier pour lui être opposable, sauf si la cession est acceptée par le bailleur dans l'acte de cession lui-même (art. 1690 du code civil).

Photo

Publié par Tiphaine BEAUSSERON



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Commercial H/F (Stage/Apprentissage)

94 - Créteil

Elior, filiale d'Elior Group, est n°1 en restauration collective en France. Depuis plus de 25 ans, nous anticipons les évolutions de notre métier, en devançant les attentes et les besoins des enfants, élèves, étudiants, travailleurs, patients et résidents…Au menu plus d'information, de qualit

Posté le 16 avril 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

67 - OTTROTT

6717 Hôtel & Spa Ottrott(67), Chefs Audrey Stippich et Régis Dell, Réf Michelin, cherchent h/f SECOND DE CUISINE, CHEF DE PARTIE Cuis Gastronomique, Produits frais, mutuelle, Cuisine à la lumière du jour et climatisée. TB rémunération. Entrée immédiate ou à conv. Postulez à nicole@6717hotelspa.com

Posté le 16 avril 2024

Chef de partie H/F

74 - CHAMONIX MONT BLANC

Le restaurant bistrot savoyard 'La Tablée' à Chamonix, recherche un CHEF DE PARTIE (H/F) et un CHEF DE RANG ( H/F) . Postes à pourvoir début Juin. Logement individuel. Salaire selon expérience + pourboires . Expérience minimum 3 ans. Tél.: 06.81.85.46.42.et latablee.chamonix74@orange.fr

Posté le 16 avril 2024