Bruno Le Maire détaille la fin du "quoi qu'il en coûte"

Paris (75) Le ministre de l'Économie vient d'annoncer la suppression du fonds de solidarité pour les entreprises au 30 septembre 2021. Il mise désormais sur un soutien ciblé et sur mesure, avec un dispositif de prise en charge des coûts fixes.

Publié le 30 août 2021 à 19:56

 

Ce lundi 30 août, les représentants des secteurs de l’hôtellerie, de la restauration, du tourisme ou encore de l’événementiel, ont été reçus à Bercy. À l’issue d’une matinée d’échanges, destinée à faire un point sur la situation économique et l’accompagnement de l’État, le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance a annoncé la mise en œuvre de nouvelles dispositions. “À partir du moment où l’économie française tourne à 99 % de ses capacités, nous devons sortir du quoi qu’il en coûte”, a expliqué Bruno Le Maire. Il a également rappelé que s’il y avait jusqu’à 500 000 demandes d’indemnisation au titre du fonds de solidarité au plus haut de la crise sanitaire, celles-ci n’ont pas dépassé les 50 000 en juillet dernier.

Dans ce contexte, le locataire de Bercy prolonge, jusqu’à la fin septembre 2021, une indemnisation à hauteur de 20 % de la perte du chiffre d’affaires, à condition de réaliser au moins 15 % de son CA habituel, afin d’éviter tout effet d’aubaine et d’inciter les établissements à ne pas rester fermés. Les d’Outre-mer échappent à ces nouvelles règles, car encore soumis à des fermetures administratives. Ils continuent donc de bénéficier de l’intégralité du fonds de solidarité pour les entreprises.

 

>> Lire l'intégralité de l'article : Suppression du fonds de solidarité le 30 septembre sur le SOS Experts 'Covid -19 : principales aides aux CHR et mesures à respecter'

>> Pour ce qui est des règles du chômage partiel, cliquez ici

#BrunoLeMaire# #ElisabethBorne# #fondsdesolidarité# #PassSanitaire#


Photo

Publié par Anne EVEILLARD



Commentaires
Photo
steve roldan

mercredi 1 septembre 2021

'Les d’Outre-mer échappent à ces nouvelles règles, car encore soumis à des fermetures administratives. Ils continuent donc de bénéficier de l’intégralité du fonds de solidarité pour les entreprises.'

Faux et c'est un scandale : chaque fois que les outres mers sont fermés : aides au rabais par rapport à ce qui est fait en metropole. Cela dure depuis le début de la crise et c'est totalement hallucinant !
Photo
Anne EVEILLARD

mercredi 1 septembre 2021

Ce sont les propos du ministre, lors de son 'point presse'.

Signaler un contenu illicite

Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Cuisinier H/F

11 - NARBONNE

Brasserie cherche CUISINIER(E) poste chaud (grillade/poisson plancha) pour renfort saison. CDD saisonnier 5 mois. Poste à pourvoir dès que possible jusqu'au 30/09. Salaire: 3000e/nets par mois, 1j de repos. Poste logé, sans participation. Expérience exigée. CV par email: restaurantletamarin@gmail.co

Posté le 17 avril 2024

Serveur H/F

35 - RENNES

Cafés Richard, Le Coffee Shop, recherche sa nouvelle pépite, pour intégrer son équipe en service. SERVEUR / SERVEUSE Situé au cœur de la Gare de Rennes, Cafés Richard est un lieu incontournable lors de vos voyages. De l'ouverture à la fermeture, il est possible d'y déguster des spécialités de

Posté le 17 avril 2024

Commis de cuisine H/F

83 - GASSIN

LE RESTAURANT LA VERDOYANTE, Gassin, Saint-Tropez (VAR). * AMBIANCE familiale, petite équipe, clientèle d'habitués locale et étrangère. * CUISINE provençal semi-gastro. Suite à un désistement nous recherchons, pour compléter notre équipe en CUISINE H/F : Contrat saisonnier 41H du 26 avril

Posté le 17 avril 2024