RevPAR et TrevPAR, des indicateurs hôteliers de comparaison de chiffre d’affaires (01/24)

Raisonner en chiffre d’affaires est correct, mais il peut être pertinent de diviser le chiffre d’affaires par rapport au nombre de chambres disponibles ou louées. Il est également nécessaire de comprendre quel chiffre d’affaires est pris en compte : le chiffre d’affaires chambre, hébergement ou hôtel. Au-delà du chiffre d’affaires, il est judicieux de connaître la rentabilité de l’activité hébergement.

Publié le 02 août 2022 à 12:29

 

1. RevPAR

Le RevPAR (Revenue Per Available Room) se traduit par chiffre d’affaires chambre par chambre disponible.

Mode de calcul : taux d’occupation × prix moyen chambre

Application :
Deux hôtels peuvent avoir le même RevPAR tout en ayant des politiques tarifaires et d’occupation différentes.

- Hôtel 3 étoiles : taux d’occupation : 80 % et prix moyen : 70 €.
Donc le RevPAR est de : 80 % × 70 = 56 €

- Hôtel 4 étoiles : taux d’occupation : 56 % et prix moyen : 100 €
Donc le RevPAR est de : 56% × 100 = 56 €

• Limites de l’indicateur :

Cet indicateur est souvent utilisé comme indicateur d’activité en hôtellerie mais il présente plusieurs faiblesses :

  • risque de confusion lors de comparaisons, car certains utilisent un prix moyen HT et d’autres un prix TTC, ce qui aboutit à des RevPAR HT ou TTC ;
  • il ne prend en compte qu’une partie du chiffre d’affaires (CA chambre). Sont exclus les chiffres d’affaires petit déjeuner, restauration, annexe (minibar, spa, parking…). Le RevPAR a donc un intérêt essentiellement pour les hôtels économiques et moyenne gamme ;
  • il ne renseigne pas sur la rentabilité de l’hôtel, puisqu’il n’intègre ni les frais de personnel ni les commissions à verser aux agences de voyages en ligne.

Le RevPar peut se décliner en différentes versions, détaillées ci-dessous.

 

2. RevPAR net

La comparaison des RevPar des hôtels est répandue, mais les redevances de franchise peuvent fausser la perception. Il est alors préférable d’en tenir compte, à travers le RevPar net, pour mieux appréhender la performance.

Application :

Hôtel en franchise

Hôtel indépendant

RevPAR : 60 €

RevPAR : 54 €

Mais il faut aussi prendre en compte les coûts liés à la franchise.
Supposons que les coûts soient de 15%, alors…

Redevances de franchise : 15 %
60 € × 15 % = 9 €

Pas de redevance

RevPAR net (coût de la franchise inclus)
60 – 9 = 51 €

RevPAR net : 54 €

 

Le RevPAR de l’hôtel en franchise est supérieur hors coût de franchise, mais la performance est moindre si on intègre les coûts de franchise.

 

3. RevPAR Index ou Revenue Generated Index (RGI)

Revenue Generated Index (RGI) est une expression équivalente au RevPAR Index.
C’est un indicateur clé qui permet de comparer le RevPAR d’un établissement avec le RevPAR des concurrents ou du marché.

Mode de calcul :
RevPAR de l’hôtel ÷ RevPAR du marché

Application :
Certains franchiseurs utilisent cet indicateur pour valoriser la performance de leur marque par rapport à la moyenne du RevPAR des établissements non affiliés. Attention, il s’agit d’un indicateur basé sur le chiffre d’affaires et non la rentabilité.

 

Hôtel en franchise

Hôtel indépendant

Taux d'occupation

80 %

75 %

Prix moyen

75 €

72 €

RevPAR

80 % x 75 € = 60 €

75 % x 72 € = 54 €


Le RevPAR Index de l’hôtel en franchise est de : 60 ÷ 54 = 1,11
Soit une performance supérieure de 11 % par rapport à l’hôtel indépendant.

 

4. TRevPAR

Le TREVPAR (Total REVenue Per Available Room) se traduit en français par chiffre d’affaires global par chambre disponible.

Mode de calcul :
chiffre d’affaires global ÷ nombre de chambres disponibles.

Cet indicateur permet de comprendre la dépense réelle des occupants d’une chambre au cours de leur séjour. Ceci est d’autant plus pertinent s’il s’agit d’un resort avec centres de profits multiples (différents points de restauration, boutiques, spa, banquets, espace lounge…).

Au cours de ces dernières années, les fourchettes arrondies de TRevPAR sont les suivantes (source : KPMG-L’Industrie hôtelière française) :

Particularité : les resorts américains ont tendance à rajouter des frais (resort fees) en plus du prix de la chambre, y compris dans les grandes agglomérations comme Las Vegas ou New York. Le TRevPAR permet alors d’intégrer l’ensemble des recettes.

Catégorie

TRevPAR

1 et 2 étoiles

30 à 35 €

3 étoiles

55 à 65 €

4 étoiles

100 à 130 €

5 étoiles standard

180 à 230 €

5 étoiles supérieur

440 à 530 €

 

Raisonner en chiffre d’affaires est correct, mais il peut être pertinent de diviser le chiffre d’affaires par rapport au nombre de chambres disponibles ou louées. Il est également nécessaire de comprendre quel chiffre d’affaires est pris en compte : le chiffre d’affaires chambre, hébergement ou hôtel. Au-delà du chiffre d’affaires, il est judicieux de connaître la rentabilité de l’activité hébergement.

 


Deux hôtels peuvent avoir le même RevPAR tout en ayant des politiques tarifaires et d’occupation différentes. © Thinkstock

Mise à jour : janvier 2024



Questions

Signaler un contenu illicite

Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles