×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Evocation d'une 4ème vague : le SDI relaye l'inquiétude des entreprises indépendantes

Vie professionnelle - lundi 12 juillet 2021 15:09
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


Marc Sanchez
Marc Sanchez

L’évocation d’une 4ème vague pandémique et l’idée de nouvelles contraintes inquiètent les indépendants.  Pour Marc Sanchez, secrétaire Général du Syndicat national des indépendants (SDI) : « Bien que le gouvernement batte la campagne sur le thème d'une reprise solide, cette dernière est loin d'être uniforme sur le terrain. Le retour des entraves à la liberté d'accès aux établissements recevant du public sous forme de jauge, de couvre-feu voire de pass sanitaire conduirait une nouvelle fois à limiter des activités artisanales et commerciales de proximité privées de tout filet de sécurité depuis le mois de juin ». L’organisation professionnelle réclame au Gouvernement « d’anticiper les d'anticiper les conséquences d'une situation déjà dégradée avant qu'elle ne devienne catastrophique pour les indépendants et dirigeants de TPE ».

#sdi #independants #marcsanchez #syndicatnationaldesindependants #coronavirus #delta

Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gouvernantes et service hôtelier
par Corinne Veyssière
Services