Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Quand les clients réclament le port du masque pour le personnel

Vie professionnelle - jeudi 13 août 2020 11:06
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Le masque doit toujours couvrir le nez, la bouche et le menton.
© GettyImages
Le masque doit toujours couvrir le nez, la bouche et le menton.

Nous publions le témoignage d'une cliente, envoyé à la rédaction de L'Hotellerie Restauration. Celle-ci souhaite sensibiliser les salariés des CHR à l'importance du port du masque dans leur établissement.
Le Premier ministre, Jean Castex, a durci le ton, mardi 11 août, face au relâchement dans l'application des gestes barrières, et a annoncé de nouvelles mesures contre le Covid-19 : extension de l'obligation du port du masque, renforcement des contrôles et interdiction des rassemblements de plus de 5 000 personnes jusqu'au 30 octobre.

 

“Je me sens démunie face à une pratique de plus en plus répandue à Paris : les serveurs ne portent plus le masque. Ou seulement sous le nez ou le menton, ce qui peut être catastrophique en cas d'éternuements au-dessus des plats et boissons des clients.

Ce qui me choque encore plus, c’est que quand on leur en fait l’observation, on se voit opposer une désinvolture du type “madame je suis à la fin de ma journée, alors vos remarques vous vous les gardez”, ou “de toute façon il n’y aura plus de confinement généralisé, la France a trop souffert Madame”. Certes... des familles souffrent encore de perdre des proches, des personnes - pères, mères, oncles, tantes, grands-parents, amis - meurent chaque jour de ce virus. Les restaurateurs et cafetiers ont considérablement souffert, certains, trop nombreux, sont en liquidation.

Quand on insiste et que l’on dit qu’il y a des personnes fragiles, qu’il y va aussi de la sauvegarde de leur emploi, que la solidarité a normalement du sens dans notre pays, on se voit répondre de "dégager". Cela vient de m’arriver dans le 8eme arrondissement. Aujourd’hui je me demande si je vais continuer à aller dans les bars et restos pour soutenir la reprise, parce que je ne veux pas rapporter le Covid à la maison ni contaminer mon voisin âgé, mon père atteint d’un cancer ou ma grand-mère de 95 ans. Peut-être que ces deux jeunes femmes se sentent invincibles, mais dans serveuse il y a service, et c’est normalement très beau. C’est un métier de contact... et aussi de respect des autres.

Certes il n’y aura sans doute pas de reconfinement généralisé mais on le sait, les bars et restaurants seront les premiers à fermer en cas de mesures ciblées, qui vont être privilégiées par le gouvernement. C’est triste de voir que des actrices du secteur ne se sentent pas concernées.

Je souhaite que mon témoignage, peut-être aidera t il a sensibiliser vos abonnés, et à encourager les dirigeants de tout ce tissu économique, qui fait vivre et vibrer nos villes et nos villages, à rappeler à leurs équipes que les mesures sanitaires et la limitation de l’épidémie sont l’affaire de chacun.”

 

#Coronavirus #PortduMasque



Journal & Magazine
Services