×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Hôteliers et restaurateurs signent une charte d'accueil avec l'Ironman Vichy

Vie professionnelle - lundi 18 juin 2018 15:29
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés


Depuis le 9 mai, la charte a été signée par la CCI, la ville de Vichy, IRON MAN Vichy et IRONMAN 70.3, les hôteliers et restaurateurs volontaires.
© Ville de Vichy – Laurence Plancke
Depuis le 9 mai, la charte a été signée par la CCI, la ville de Vichy, IRON MAN Vichy et IRONMAN 70.3, les hôteliers et restaurateurs volontaires.


Plus d'une vingtaine de professionnels de l'hôtellerie et de la restauration ont signé avec la compétition internationale de triathlon Ironman Vichy (3,8 km de natation, 180 km à vélo et 42 km de course à pied) une charte d'accueil garantissant un niveau de service adapté aux sportifs. La compétition, qui se déroule chaque fin d'été, accueillera cette année 4 000 coureurs. Soit un potentiel de 16 000 personnes, identifiées CSP ++ qui séjourneront de quatre à cinq jours. L'objectif : améliorer l'accueil pour inciter les sportifs à revenir. La charte reprend une dizaine de points, simples à mettre en oeuvre, et adaptés aux exigences sportives.

 "Les établissements sont complets, nous pourrions nous en contenter. Mais les professionnels souhaitent améliorer la qualité du service et s'adapter aux attentes du public sportif, pour satisfaire des athlètes qui sont prêts à mettre le prix", souligne Marie-Christine Inaudi, qui coordonne l'opération auprès des professionnels. Vincent Guédès, le directeur de course, s'est basé sur les retours d'athlètes pour initier cette charte. 


Sandrine Rochas