Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Avis en ligne : le buzz du restaurateur, édito du journal du 21 avril 2017

Vie professionnelle - jeudi 20 avril 2017 10:34
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :


En postant sa vidéo sur les réseaux sociaux pour dénoncer les effets pervers de Tripadvisor, Vincent Durin, restaurateur varois, ne s'attendait pas à faire le buzz. Courageux de sa part et réussi. En cause, la fonction 'donnez votre avis'. Le site donne la parole à ses fidèles, des gastronomes et des voyageurs, globe-trotters des temps modernes en quête de bons plans. 

Mais derrière le sac à dos se cache un business que les professionnels déplorent et tentent de combattre. Faux avis, faux consommateurs, chantage à l'avis, le système a ouvert la boîte de Pandore. "L'anonymat, ou le sentiment d'anonymat, provoque des dérives, comme les propos diffamatoires qui n'existeraient pas sans cette impression d'impunité", analyse l'Umih qui a participé, comme les autres organisations professionnelles, à l'élaboration de la norme de l'Afnor 'avis fiables des consommateurs sur internet'. Celle-ci a été publiée en 2013. 

Une avancée "qui n'est pas respectée" selon la profession. Et malgré ce qu'en disent les sites qui affirment, comme Tripadvisor, que "l'intégrité des avis et opinions déposés est une priorité". Pot de terre contre pot de fer ? Le GNI livre deux chiffres : 200 nouveaux avis sont laissés chaque minute sur Tripadvisor et un avis négatif, qu'il soit vrai ou non, représente 10 000 € de chiffre d'affaires perdu pour une résidence hôtelière…

Sylvie Soubes
En complément :
  La colère de Vincent Durin contre les avis en ligne
Journal & Magazine
Services