×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

L'Euro, une fête dont nous avons besoin - Édito du 2 juin 2016

Vie professionnelle - mercredi 1 juin 2016 12:25
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


Manifestations, blocages, commerces saccagés, orages, pluie, grêle, pannes d'envergure sur le réseau ferré… L'Euro va-t-il nous faire oublier un mois de mai exécrable ? La semaine dernière, les organisations professionnelles ont tiré la sonnette d'alarme (lire p. 4). Les conflits sociaux doivent s'arrêter. Ils "virent à la politique de la terre brûlée" dénonce le GNI. Pour marquer sa désapprobation contre le "jusqu'au-boutisme", l'Umih a décidé "de ne plus participer aux négociations sociales en cours" tant que les grèves dureront.

L'Euro est pourtant annoncé comme une fête, dont toute la France aurait bien besoin. Mais l'image que nous donnons aux touristes et autres visiteurs est, au choix, inquiétante ou déplorable. La fête a battu son plein à Madrid, le week-end dernier. Est-ce encore possible à Paris, Toulouse ou Lille ? En 1998, les hôteliers parisiens affichaient complet pour la coupe du monde de football bien avant le début des festivités. Aujourd'hui, il reste des chambres libres, beaucoup trop. La concurrence des locations d'appartements meublés n'est pas la seule explication. Donner envie s'impose. Le ballon rond est une opportunité qu'il faut saisir, comme autant de caméras braquées sur le pays. Et quelle que soit la météo.


Sylvie Soubes
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Inspirations et tendances culinaires
par Tiphaine Campet
Services