×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Des vagues submersives ont causé de lourds dégâts sur le littoral varois

Vie professionnelle - mercredi 13 janvier 2016 15:57
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

83 - Var Alors que le 11 janvier, le département était placé en vigilance orange par Météo France pour risque de vagues et submersion, plusieurs établissements ont été touchés.



À Hyères, sur la plage de l'Almanarre, une houle inhabituelle venue du Sud-Ouest a dévasté le restaurant Le Robinson.
À Hyères, sur la plage de l'Almanarre, une houle inhabituelle venue du Sud-Ouest a dévasté le restaurant Le Robinson.

Lundi 11 janvier, une impressionnante houle a submergé certains points précis du littoral varois. Si le bord de mer de Toulon a été épargné, les communes de Hyères, Giens et Sanary-sur-Mer ont subi de fortes vagues qui ont inondé plusieurs établissements.

À Sanary-sur-Mer, c'est l'hôtel-restaurant O Petit Monde, situé sur la plage de Portissol, qui paye un lourd tribut. L'ensemble du restaurant a été inondé, la mer a emporté tables et chaises, les clients présents ont été évacués par les pompiers. L'établissement a fermé ses portes pour la semaine, le temps de nettoyer, mais compte rouvrir au plus vite pour limiter les pertes financières.

 

"Un mètre d'eau dans le restaurant"

À Hyères, le restaurant de plage Le Robinson a littéralement été noyé sous les vagues. "Les caméras de surveillance m'ont alerté lundi matin. J'ai vu sur les écrans, impuissant, des vagues qui passaient par-dessus le restaurant, détaille Stéphane Lelièvre, le propriétaire. Quand on s'est rendu sur place, il y avait un mètre d'eau dans le restaurant, les frigos trempaient dans l'eau de mer, il y avait 60 cm de sable dans toute une partie du restaurant. Heureusement, l'établissement était fermé et le mobilier était empilé mais les dégâts sont considérables."

Or, les dégâts de mer ne sont pas couverts par les assurances. C'est pourquoi les entreprises touchées - et aussi une association caritative à Giens - ont fait appel aux maires des communes concernées et aux élus du département pour obtenir une reconnaissance en catastrophe naturelle.


Marie Tabacchi
Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR : les ruptures du contrat de travail (+ modèles de lettres)
par Tiphaine Beausseron et Daniel Gillot
Services