Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Toques brûlées complices pour ‘l’Italie à table’

Vie professionnelle - lundi 14 juin 2010 17:29
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Nice (06) Une vingtaine de chefs azuréens se sont associés à la manifestation organisée depuis six ans par la chambre de commerce italienne.



Les stands regorgaient de victuailles.
Les stands regorgaient de victuailles.

En trois jours de salon, les 150 exposants d’Italie à table ont présenté leurs meilleurs produits : jambon de Parme, parmesan et fromage de fosse d’Émilie Romagne, vins piémontais et du Salento, miel et myrte de Sardaigne, truffe noire de Norcia d’Ombrie, chicorée rouge et asperges blanches de Venetie, spécialités de Rieti... Côté français, 22 000 repas d’inspiration italienne ont été servis dans les écoles de Nice.

On a vu ainsi se succéder sur les planches, entre autres, Patrick Raingeard (La Mandarine à Monaco), Nicolas Sale (Les Pêcheurs, Cap d’Antibes), Michel Devillers (L’Ane Rouge, Nice), Jean-François Bérard (Hostellerie Bérard, La Cadière d’Azur), Alain Llorca (restaurant Alain Llorca, La Colle-sur-Loup), Nicolas Rondelli et Alexandre Pauget (restaurant Félix, Cannes)… En parallèle, l’association des Toques Brûlées assurait des démonstrations sur le salon et donnait à déguster des menus dédiés à l’Italie dans les restaurants de ses membres David Faure, Gilles Ballestra, Luc Salsedo, Didier Barbier, Jilali Berrekama, Marc Chevalier, Frédéric Galland, Thomas Hubert, Christophe Louche, Nicolas Niros, José Orsini et Gilles Stighezza.

Anne Sallé

Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Fonds de commerce : création, achat, reprise et vente
par Maître Sophie Petroussenko
Services
  Articles les plus lus