Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Après le passage d’Hervé Novelli à Marseille, la déception des dirigeants de l’Umih 13

Vie professionnelle - mardi 11 août 2009 10:07
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Marseille (13) En organisant, dans le cadre de sa  tournée explicative de la baisse de la TVA en restauration, une conférence de presse à Marseille, Hervé Novelli, secrétaire d’État au Tourisme, a provoqué une vive déception auprès des dirigeants de l’Umih, qui ont été purement et simplement ‘oubliés’ dans l’opération.

La réaction du syndicat provençal ne s’est pas fait attendre par la plume du président Pierre Paul Alfonsi qui a adressé au représentant du Gouvernement une missive dont vous pourrez lire quelques extraits : 

 

“Monsieur le Ministre,

Je suis navré de constater que vos services ont organisé, sans nous consulter, une conférence de presse pour votre venue en région Provence-Alpes-Cote d’Azur sur la baisse de la TVA en restauration et le contrat d’avenir, le 20 juillet dernier à Marseille et que l’Umih n’a pas été conviée à cet événement. (…) Je ne pense pas que vos services aient fait là le choix judicieux quand on connaît le nombre d’établissements qui existent à Marseille qui ont une activité de restauration et qui se sont engagés dans la baisse des prix.

Je pense qu’il eut été souhaitable de se mettre en rapport avec notre fédération et, de concert, trouver un établissement de restauration en adéquation avec l’actualité sur la baisse de la TVA et le Contrat d’avenir. En effet, il m’aurait paru plus astucieux de faire se tenir votre conférence de presse dans un établissement de restauration soumis jusqu’à aujourd’hui à un taux de 19,6 % et qui veniat de passer à un taux de 5,5%. S’engageant par là même à une baisse de ses prix, à une revalorisation des salaires de ses employés et sur un investissement futur. (…)

Aujourd’hui, malheureusement pour votre conférence de presse sur le thème de la baisse de la TVA en restauration était présent le propriétaire du restaurant qui vous accueillait, le président de la chambre des métiers représentant les coiffeurs, les élus de la CCIMP représentant les commerces, les représentants des comptables, de nombreux fonctionnaires, etc., mais pas de restaurateurs de l’Umih ou de représentants de syndicats patronaux. Nous trouvons, Monsieur le Ministre, cela fort dommage. D’autant plus que je fus le seul Président pour le seul département à porter le message de remerciements par celui qui nous a obtenu la baisse de la TVA, le Président Nicolas Sarkozy.

Je me devais, Monsieur le Ministre, de porter notre sentiment à votre connaissance et, je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, en mes plus profonds respects.


Pierre Paul Alfonsi
Président général"

 
Journal & Magazine
Bulletin inscription abonnement gratuit
Services