×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Manger mieux, mode d'emploi

Restauration - vendredi 7 octobre 2022 16:35
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Que veut dire bien manger en 2022, pour les clients comme les chefs ? Une conférence est prévue sur ce thème durant le salon. L'occasion de faire le point avec Karine Castro, fondatrice de l'Institut de la gastronomie végétale.



'Manger mieux, en 2022, c'est revoir nos modes de consommation pour davantage de bon sens', explique Karine Castro, fondatrice de l'Institut de la gastronomie végétale.
'Manger mieux, en 2022, c'est revoir nos modes de consommation pour davantage de bon sens', explique Karine Castro, fondatrice de l'Institut de la gastronomie végétale.

Lorsqu’elle a décroché son étoile Michelin pour son restaurant ONA à Arès (Gironde), la chef Claire Vallée n’en revenait pas. Et pour cause : autodidacte, ancienne archéologue, sa cuisine bio est 100 % végane, ONA signifiant ‘origine non animale’. Une première mondiale dans le fameux guide rouge et une attente de la part des clients, de plus en plus demandeurs d’une cuisine saine. Karine Castro a pu le constater. “Le respect de la santé et de l’environnement sont devenus des données essentielles qui orientent le choix des consommateurs, soucieux d’accéder à une offre qui va dans le sens d’une restauration responsable et engagée”, explique la fondatrice de l’Institut de la gastronomie végétale, qui forme et conseille les professionnels de la restauration – dont bon nombre de chefs étoilés - sur le ‘manger mieux’.

 

“Respecter le temps long”

Manger mieux, en 2022, c’est revoir nos modes de consommation pour davantage de bon sens. C’est accepter de diminuer la consommation de certains produits et d’introduire des changements de modes de vie”, détaille Karine Castro. Pour le client d’un restaurant, “c’est respecter le temps long”, souligne-t-elle. Autrement dit : c’est prendre le temps d’écouter, observer, goûter, solliciter tous ses sens lorsque l’on passe à table et prendre le temps de manger. “C’est aussi consommer moins mais mieux, en choisissant des produits de qualité et en s’intéressant à leur provenance, pour mieux comprendre l’impact de nos choix de consommation.

Du côté des chefs, que signifie ce ‘manger mieux’ ? “C’est trouver la manière de cuisiner autrement, avec ce que la nature nous donne, dans le respect des rythmes naturels, des saisons, des changements climatiques. C’est aussi proposer un cadre propice, pour que les clients puissent profiter sereinement du moment de restauration et leur permettre de comprendre, à travers l’expérience, l’importance de l’alimentation”, explique Karine Castro. Elle voit d’ailleurs d’un bon œil la reconnaissance du travail de Claire Vallée : “C’est très positif. La cuisine végétale est, ici, reconnue comme une cuisine gourmande, de qualité, travaillée avec beaucoup de technicité.”

 

Conférence ‘Comment le végétal permet-il de développer une restauration engagée ?’, avec Karine Castro, fondatrice de l’Institut de la gastronomie végétale, et un panel de chefs cuisiniers : le 7 novembre de 11 h 30 à 12 h 15 sur le Talks Foodservice, pavillon 4.

 

#equiphotel #karinecastro #mangermieux #clairevallee #ONA


Anne Eveillard
Journal & Magazine
N° 3786 -
25 novembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR : les ruptures du contrat de travail (+ modèles de lettres)
par Tiphaine Beausseron et Daniel Gillot
Services