×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Le chef italien Niko Romito signe la carte du Bulgari Hôtel Paris

Restauration - mercredi 18 mai 2022 14:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) Le chef triplement étoilé des Abruzzes, en Italie, a été choisi par Bulgari hotels & resorts pour interpréter la cuisine italienne de plusieurs de ses restaurants dans le monde, dont celui de Paris.



Niko Romito est sur le point de décrocher le diplôme qui va lui ouvrir la voie d’une carrière dans l’économie et la finance, lorsque son père décède, en 2000. Sa décision est prise, la vente de la trattoria paternelle est imminente. Pourtant, au milieu des casseroles et des ustensiles de cuisine du restaurant familial, s’invite la conviction que sa place n’est nulle part ailleurs que là. Depuis, le restaurant Reale, à Rivisondoli, village dans les Abruzzes (Italie) où il est né, s’est imposé sur la scène gastronomique, jusqu’à obtenir une troisième étoile Michelin en 2013.

Rien d’étonnant donc à ce que le groupe italien Bulgari lui ait confié depuis 2017 les cartes de ses restaurants (mais aussi celles du petit déjeuner et du room service) de ses hôtels à Dubaï, Shangaï, Pékin, Milan puis Paris en décembre dernier. Il s’occupera aussi des établissements à venir, dont Rome, prévu pour l’année prochaine. Ce choix est l’expression d’une volonté partagée d’écrire un nouveau chapitre de le cuisine italienne dans le monde, porteuse des traditions culinaires de la Botte, dans une interprétation contemporaine et élégante.

Cuisine classique et créative

La carte du Il Ristorante - Niko Romito du Bulgari Paris offre une promenade entre grands classiques (vitello tonnato, spaghetti e pomodoro, côte de veau à la Milanaise, tiramisù…), et propositions plus créatives (salade de légumes racines, calamars au jus de carotte, cochon de lait croustillant sauce à l’orange, glace à la ricotta de bufala…). Elle se renouvelle à chaque saison. Les produits frais (poisson, viande, légumes) sont sourcés localement, les spécialités viennent d’Italie, dont de nombreux ingrédients bénéficiant d’appellations d’origine : culatello di Zibello, parmigiano reggiano bio Vacche Rosse, nodini de mozzarella di bufala campana, ou encore vinaigre balsamique traditionnel DOP 12 ans d’âge. Un menu à partager à 115 € inclut antipasto, primo (pâtes ou riz), plat principal et son accompagnement, et dessert. Le ticket moyen de 80 € au déjeuner grimpe à 120 € au dîner. La carte des vins n’est pas en reste, riche de 800 références, orchestrées par le chef sommelier Gabriele Del Carlo.

#nikoromito #bulgari


Carole Gayet
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Fonds de commerce en fiches pratiques
par Tiphaine Beausseron
Services