×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Moma Group s'allie à Jean-François Piège pour Mimosa

Restauration - lundi 25 octobre 2021 09:26
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) Moma Group (Lapérouse, Manko, Rural, Noto, Forest… ) poursuit son expansion avec Mimosa et surtout avec Jean-François Piège dans un lieu unique, l'Hôtel de la Marine.



Après une campagne de réhabilitation qui a duré des années, l’Hôtel de la Marine, superbe bâtiment du XVIIIème siècle donnant sur la place de la Concorde, a ouvert ses portes. Le Centre des Monuments Nationaux veut en faire un nouveau site emblématique de l’attractivité touristique de Paris. On visite ses appartements, ses collections et désormais on s’y restaure. Moma Group a remporté l’appel d’offres pour y gérer un Café Lapérouse et un restaurant dont le concept est signé Jean-François Piège. Baptisé Mimosa, comme l’arbre aux boules jaunes qui évoque immanquablement la Côte d’Azur, ce nouveau lieu s’inspire de cette destination en déco comme dans l’assiette.

La recette de Benjamin Patou, président du Moma Group ? Combiner « haute cuisine et haute ambiance, au sein d’espaces exceptionnels. Une soirée dans un de nos restaurants doit surpasser une sortie au cinéma ou le visionnage d’une bonne série. Le décor, le ballet de l’équipe en salle et les assiettes exigeantes sont les ingrédients d’un nouvel art de vivre à la française, contemporain et époustouflant ». Mimosa dispose de tous les ingrédients. Le restaurant donnant sur la spacieuse cour d’honneur de l’Hôtel de la Marine s’étend sur 450 m2 avec des clins d’œil à la Riviéra telles les tables en bois laquée brillante façon bateaux Riva, et chaque détail pensé par l’architecte et décoratrice d’intérieur Dorothée Delaye.

Avec ses 7 mètres de hauteur sous plafond travaillé comme une coque de bateau retourné – un arbre a été installé au cœur du restaurant –, la salle accueille facilement la centaine de couverts, le bar et le bar à… œufs mimosa. A partir de 6 euros l’œuf mimosa, qui se décline à la poutargue, au Tarama, Homard cocktail, Saumon raifort ou encore caviar pour atteindre 68 euros. Jean-François Piège, qui a travaillé plusieurs années entre Monaco et Eze, a imaginé une proposition inédite. « Je ne voulais pas de redite. Ici pas de fourneaux ou de plaques à snacker, une cuisine au four à bois et au grill, qui demande peu de mise en place et qui s’exécute au dernier moment. C’est une cuisine singulière comme cet endroit et néanmoins lisible et accessible tout en pouvant se faire plaisir, dit le chef. Ce lieu de culture et de mobilité, à l’instar des grands musées du monde, se dote de points de restauration qui se doivent d’être à la hauteur ».

A la carte, le plus beau poisson de la pêche, fenouil fondant, émulsion au citron de Menton selon votre goût cuit à l’écaille au four à bois ou cuit sur la braise, le poulpe de roche grillé au four à bois, pois chiche, coriandre ou la boulette de viande à la tomate cuite au four à bois, cœur de burrata, basilic. Une équipe d’une vingtaine de personnes en salle et en cuisine assurent déjà 200 couverts/jour en mode soft opening. L’ouverture de l’Hôtel de la Marine est un événement culturel après plusieurs années d’attente. La pandémie a retardé d’une année celle de Mimosa. Cette attente a, semble-t-il, aiguisé les appétits.

#mimosa #jeanfrancoispiege #momagroup #restaurant 


Nadine Lemoine
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Informatique et nouvelles technologies en CHR
par Thierry Longeau
Services