×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Marc Meurin a cédé son restaurant au Château de Beaulieu

Restauration - mardi 27 avril 2021 17:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

Busnes (62) Marc Meurin a cédé sa société qui exploitait le Château de Beaulieu à Busnes. En quinze ans, le chef doublement étoilé en avait fait un des lieux gastronomiques les plus réputés des Hauts de France. Mais Marc Meurin a encore des projets.



Après quinze ans de rayonnement, le chef doublement étoilé Marc Meurin, a passé la main au château de Beaulieu à Busnes (Pas-de-Calais), le 15 avril dernier. Ce dernier a cédé la société Meurin, qui détenait toute la partie commerciale, c’est-à-dire le restaurant gastronomique (50 couverts) 2 étoiles Michelin, la brasserie Le Jardin d’Alice (65 couverts), et l’hôtel 4 étoiles (20 chambres), au chef Christophe Dufossé, un Calaisien d’origine, précédemment installé du côté de Metz. Mais Marc Meurin et ses associés restent propriétaires de la SCI qui détient la bâtisse.

 

Des chambres supplémentaires et un spa

“C’était le moment de souffler un peu”, explique-t-il. Il faut dire que bien avant sa première étoile en 1992, décrochée dans sa première affaire située à Béthune, puis la seconde en 1998, Marc Meurin a été omniprésent dans ses cuisines et au plus proche de ses clients. “J’ai toujours fait le tour des tables, j’avais besoin d’aller voir les clients.” Le successeur va transformer le bâtiment dédié à l’activité traiteur en dix chambres supplémentaires et un spa.

Le nouveau chef a aussi l’intention de développer un potager, une basse-cour et une fermette. Mais si la carte va aussi évoluer, l’esprit Meurin ne disparaîtra pas, assure-t-il. “Comme lui, j’ai au cœur de ma réflexion le produit !” Le nouveau maître des lieux a aussi annoncé que l’hôtel allait passer en 5 étoiles et qu’il reprenait la cinquantaine de salariés.

 

Monsieur Jean bientôt vendu

Marc Meurin a également décidé de céder son restaurant Monsieur Jean, situé rue Pierre Mauroy à Lille. Des contacts ont déjà été noués avec un chef étoilé, un boulanger et un homme d’affaires nordiste qui souhaitent reprendre ensemble la table lilloise. En revanche, depuis janvier, le chef de 68 ans a été sollicité pour prolonger son bail à la tête du restaurant du Louvre-Lens. “J’ai accepté de faire huit mois de plus. Cela m’évite une cassure brutale”, se Marc Meurin. D’autant qu’il conserve d’autres projets. “Mon beau-fils et ma fille veulent développer une belle fromagerie à Bruxelles. Je vais les aider.”

#marcmeurin #chateaudebeaulieu #christophedufosse

Benoît Dequevauviller, Press Aletheia