×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Pour le Collège culinaire de France, la crise sanitaire va changer la relation entre clients et restaurateurs

Restauration - mardi 23 mars 2021 11:06
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Le collectif a interrogé un échantillon représentatif des Français sur leur rapport au restaurant, notamment à l'aune de la crise que traverse le secteur depuis un an. De cette étude, il ressort que le client roi tend à disparaître au profit d'une relation basée sur l'échange et la transmission.



Selon le Collège culinaire de France, 94 % des Français souhaitent soutenir leurs restaurants en y en allant plus souvent.
© GettyImages
Selon le Collège culinaire de France, 94 % des Français souhaitent soutenir leurs restaurants en y en allant plus souvent.

Le Collège culinaire de France a interrogé les Français sur leur vision du restaurant, notamment depuis le début de la crise sanitaire qui a engendré une longue période de privation. Cette étude, réalisée fin janvier 2021 par l’institut d’études EasyPanel, a été menée auprès d’un échantillon de 1 500 personnes représentatives de la population française de 18 ans et plus.

De ce sondage il ressort que les Français aspirent à développer un nouveau lien avec les restaurateurs, jusqu’à vouloir s’engager auprès d’eux. Ainsi :

- 94 % des sondés se déclarent prêts à soutenir leurs restaurants en y en allant plus souvent ;

- 68 % disent être prêts à payer d’avance, à la réservation ;

- 53 % souhaiteraient contribuer à financer un projet pour le restaurateur ;

- et 34 % seraient même tentés par l’aventure et devenir associés d’un restaurateur.

Lorsque l’on leur demande ce qu’ils recherchent en priorité en allant au restaurant, ils privilégient largement l’accueil, le service, l’ambiance (99 %) mais aussi une cuisine de marché et des produits de saison (94 %) devant le niveau gastronomique de la cuisine (80 %).

Le Collège culinaire de France explore plusieurs pistes issues de partages d’expériences de ses membres où le client devient co-auteur de la qualité :

- il s’intéresse à l’origine des produits et aux méthodes de production de ce qui lui est servi ;

- il ne se satisfait plus seulement de ce qui est bon à manger mais il veut que cela soit bon à penser ;

- il cherche à comprendre ;

- il pose des questions ;

- il cherche à s’impliquer…

Selon le Collège culinaire de France, cela va impliquer, pour le restaurateur, de sortir de son cadre métier traditionnel pour approfondir la relation avec les producteurs et artisans de qualité et les clients. La culture de la relation devient le cœur de la valeur apportée par ces nouveaux pionniers d’un métier de restauration revisité, aux antipodes des performances et des compétitions culinaires. Un champ d’action où le restaurateur n’est plus seulement en communication commerciale mais en transmission de passion et de connaissance avec ses clients.

 

#CollegeCulinaireDeFrance

Journal & Magazine
N° 3758 -
29 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Stratégie de marque : les outils pour développer votre hôtel
par Youri Sawerschel
Services