Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Michel Sarran met le turbo avec Croq'Michel

Restauration - mardi 5 janvier 2021 11:53
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Toulouse (31) Après Toulouse, le chef étoilé annonce l'arrivée à Paris de son concept de restauration dédié au croque-monsieur, monté en famille avec ses filles Emma et Camille. Un développement qui vise la franchise dans un second temps.



Le 7 mai 2020, les premiers croque-monsieurs signés Michel Sarran sont sortis des cuisines du restaurant Michel Sarran à Toulouse, 2 étoiles Michelin privé de clients. Le produit ? Deux tranches de pain de mie dorées à la graisse de canard déclinées en une gamme aux saveurs d’ici et d’ailleurs avec une touche gastronomique. Un Croq'Michel

Ce projet né en collaboration avec ses deux filles Emma et Camille a bénéficié du premier confinement. Il se peaufinait tranquillement quand la fermeture du restaurant gastronomique a convaincu le trio de profiter des lieux et du temps pour se concentrer sur Croq’Michel. Tandis que le chef mettaient au point les recettes, Emma et Camille prenaient en main la recherche de lieux, le packaging, etc. Résultat : le 7 mai et pendant 3 semaines, les croque-monsieur de Michel Sarran étaient disponibles en livraison via Deliveroo et Ubereats. Le succès a été immédiat. « C’est de la streetfood sans prétention si ce n’est que ce sont de très bons croque-monsieurs. Notre slogan : Croq’Michel, c’est le croque-monsieur globe-trotter. Il se prête à de nombreuses interprétations. Pour moi, c’est un peu le panini français, résume le chef. 

Quelques mois plus tard, le 26 décembre, Michel, Camille et Emma Sarran ont ouvert le tout premier Croq’Michel de Toulouse, au 41, rue des Filatiers. Cette fois, en vente à emporter, en click and collect et en livraison, en attendant de pouvoir recevoir les clients à consommer sur place (15 places à l’intérieur et autant en terrasse). 250 croq’michel ont été vendus le premier jour. Le 31 décembre, les ventes sont montées à 380. « Les retours sont hyper positifs et les gens reviennent. On ne va pas crier victoire. Nous restons prudents. Mais le départ est encourageant », dit Michel Sarran. Grâce au laboratoire mis en place, ils sont déjà prêts à produire pour le deuxième point de vente qui ouvrira a priori fin février 2021 (6, place Intérieur Saint-Cyprien).

Au menu, 6 croques salés entre 8 et 9 euros (et 2 sucrés) dont le Gascon - confit de canard, pommes de terre, fromage de brebis, sauce béchamel, ail persil ou encore le Veggie - fromage de brousse de vache, carotte, pois gourmand, courgette, parmesan, coriandre, curry. Le Montmartre -jambon, emmental, tomates séchées, béchamel fait déjà un premier clin d’œil à la Capitale. Car le 26 avril, les croque-monsieur de Croq’Michel seront en vente Gare de Lyon, pour au moins six mois après avoir remporté un appel d’offres. En parallèle, la famille Sarran est en quête d’un laboratoire aux abords de Paris et d’une adresse pérenne intra-muros. « C’est un projet familial, rappelle Michel Sarran. Je m’occupe des recettes, mais ce sont mes filles qui travaillent sur le développement et le marketing. Je suis très fier d’elles. Nous n’avons pas de partenaires. Le but, c’est d’avoir 5 restaurants en nom propre avant de passer à la franchise ».

#michelsarran #croqmichel #toulouse #paris #croquemonsieur

 


Nadine Lemoine
Journal & Magazine
Services