Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Le Norvégien Christian André Pettersen remporte le Bocuse d'Or Europe 2020

Restauration - vendredi 16 octobre 2020 17:32
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Tallinn (ESTONIE) La 7ème édition du Bocuse d'Or Europe vient de se clore à Tallinn en Estonie sur la victoire de la Norvège, déjà présente sur le podium des 6 éditions précédentes. Elle devance le Danemark et la Suède. La France remporte le prix spécial plateau.



Les 15 et 16 octobre, 16 pays étaient en lice dont la France avec son candidat Davy Tissot. L’enjeu ? Une place pour la grande finale internationale à Lyon les 1er et 2 juin 2021.

La Covid-19 a perturbé le concours. 4 équipes ont déclaré forfait sur les 20 inscrites au départ. Ils étaient donc 16 cuisiniers pour 10 places réservées aux Européens. Les candidats et leurs équipes, comme les chefs pour le jury venus de toute l’Europe ont dû se soumettre au test, respecter le protocole sanitaire et limiter les contacts. Il n’a pas été possible non plus d’accueillir un public  aussi nombreux qu'en temps normal. Les supporters ont dû rester dans leur pays respectif, mais ils ont pu suivre le concours en live sur le site du Bocuse d’or, ainsi que la remise des prix. Régis Marcon, président du comité d'organisation, n''a d'ailleurs pas manqué de féliciter les 16 chefs : "Bravo à tous les candidats ! Vous êtes à Tallinn ! Vous êtes tous des vainqueurs en venant ici", 

Pour les candidats, qui se sont entraînés afin que chaque geste soit millimétré pour respecter le temps imparti, 5 h 35 pour réaliser 2 plats, quand le chronomètre est lancé, plus rien ne compte. Chacun a joué sa partition. Davy Tissot, candidat France au Bocuse d'Or, épaulé par son commis Arthur Debray et drivé par le coach Yohann Chapuis, chef étoilé du restaurant Greuze à Tournus, ont donné le meilleur d’eux-mêmes. Il remporte le prix spécial plateau et gagne son billet pour la finale à Lyon.

Son plateau ? Flancs de caille estonienne rôtis lentement, croûte de seigle tendre. Pommes de terre fondantes, senteurs de sous-bois. Condiment d'herbes sauvages, fruits rouges. Illusion d'œuf de caille avec riz parfumé, graines de moutarde, jaune d'œuf confit. Sauce de caille rôtie, crème légère de genièvre. Un plateau dessiné par Xavier Salério, designer et architecte, qui vise à mettre en avant l’artisanat français. Il piloté sa conception auprès des artisans : Bernard Frizza - Bronzier d’art (MOF), Manon Bouvier - Marquetterie de paille (MOF) et Maxime Lacroix - Menuisier Ebeniste, avec la participation de Marion Chatel-Chaix – Designer culinaire (cahier de tendances et confections menus concours).

Jérôme Bocuse, fils de Paul Bocuse et président du Bocuse d'or, retenu aux Etats-Unis en raison de la pandémie, a lui aussi suivi les épreuves online. C'est par écran interposé qu'il a remercié "tous les participants qui ont montré au monde que les cuisiniers se battent pour leur métier". Un message très applaudi.

 

Palmarès

Bocuse d’or Europe : Norvège - Christian André Pettersen

Bocuse d’or argent : Danemark - Ronnie Vexoe Mortensen

Bocuse d’or bronze : Suède - Sebastian Gibrand 

 

Prix Rougié du meilleur commis : Finlande - Anni Perakyla

Prix spécial assiette : Islande - Sigurdur Laufdal

Prix spécial plateau : France - Davy Tissot

Les dix pays sélectionnés pour la finale du Bocuse d'or à Lyon (par ordre de points) : Norvège, Banemark, Suède, Islande, Finlande, France, Estonie, Suisse, Hongrie et Italie.

 

#bocusedor #bocusedoreurope #tallinn #bocusedor2020 #roadtolyon


Nadine Lemoine
Deux plats à réaliser en 5 h 35

Plateau : caille d’Estonie avec 3 garnitures dont une à base d’œufs de caille et deux exclusivement végétales.

Assiette : poisson-chat d’Estonie. Hormis le poisson, les candidats ne peuvent utiliser que des végétaux dans leur recette.

Journal & Magazine
Services