Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Jean-Edern Hurstel et Thibault Sombardier comme des Coqs en pâte

Restauration - mardi 21 janvier 2020 12:11
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Huit mois après l'ouverture des Tables de Vélizy, un immense espace regroupant 23 enseignes, les deux chefs se sont associés dans un restaurant qui mise sur la convivialité et le partage, autour d'une carte courte valorisant deux produits de campagne : la volaille et l'oeuf.




Un coin de campagne dans une mégapole, voilà comment on pourrait annoncer l’ouverture de Coqs en pâte, le concept tout neuf du duo Jean-Edern Hurstel-Thibault Sombardier. Dans le rôle de la mégapole, on retrouve Les Tables de Vélizy, un concept unique de 23 restaurants situé dans le centre commercial Westfield Vélizy 2 (Yvelines), ouvert en mars dernier, rassemblant des cuisines du monde entier, de New York à l’Italie en passant par l’Asie. Et au beau milieu de cette offre riche et variée se niche une maison de campagne qui fait la part belle aux saveurs de l'enfance.

On ne présente presque plus les deux chefs d’orchestre de ce Coqs en pâte. Ancien de L’Arpège, du Louis XV ou encore du Peninsula, Jean-Edern Hurstel séduit ses convives au sein d’Edern, à deux pas des Champs-Élysées. Son acolyte, Thibault Sombardier, brille d’une étoile avec Antoine, son restaurant, et cartonne avec Mensea et Sellae. Tous deux ont souhaité faire de ce lieu de 110 couverts une maison de campagne moderne à la fois authentique et confortable, composée d’un coin salon, d’une salle à manger et d’une cuisine ouverte.

 

Pause gourmande

Au cœur d’une carte renouvelée chaque saison, deux produits se font la belle : la volaille et l’œuf. Le poulet rôti IGP du Gâtinais à partager à deux est de la partie, tout comme les œufs fermiers du Val de Sèvres déclinés en trois versions : Œuf parfait, crème de maïs, œuf mollet frit, crème de champignon et œuf mayonnaise aux herbes. Avec deux formules à 19,50 € (deux plats) et 24,50 € (trois plats), les chefs incitent ainsi les clients à vivre une pause gourmande de qualité.

Pour offrir une expérience complète et immersive, les deux amis ont également soigné le service. Chaque plat servi arrive ainsi incomplet afin d’ajouter la touche finale directement devant le client. Ce dernier est, pour ainsi dire, comme un coq en pâte, heureux de vivre ce moment gustatif au milieu de ce centre géant dédié au shopping.

 

#Jean-EdernHurstel #ThibaultSombardier #coqsenpate


Stéphane POCIDALO
Journal & Magazine
Services