×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Frédéric Anton s'installe à la Tour Eiffel

Restauration - jeudi 8 août 2019 13:51
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Paris (75) Le chef 3 étoiles du Pré Catelan à Paris signe la carte du restaurant Le Jules Verne, au deuxième étage de la tour Eiffel.



Sodexo Sports et Loisirs, qui a remporté en 2017 l’appel d’offres de la Société d’Exploitation de la Tour Eiffel (détenue à 99% par la Ville de Paris) portant sur la restauration de la Dame de Fer pour une durée de 10 ans, a touché au but. Le Jules Verne Frédéric Anton a rouvert ses portes. Après un dernier dîner le 2 septembre 2018 sous la houlette d’Alain Ducasse, des travaux sur l'isolation thermique et l'étanchéité du bâtiment, pris en charge par la SETE, ont été menés. Puis le restaurant a entamé une seconde phase de plusieurs mois pour l’aménagement (cuisines flambant neuves incluses conçue avec le chef) et la décoration intérieure signée Aline Asmar d'Amman. « La tour Eiffel est un formidable porte-étendard de la France pour les millions de visiteurs venus du bout du monde comme d’un arrondissement voisin, dit Nathalie Bellon-Szabo, directrice générale Monde Sodexo Sports et Loisirs. Nous voulons contribuer à réinventer l’expérience de la tour Eiffel pour en faire une destination gastronomique à part entière, vitrine de l’excellence française ».

Aussi, Sodexo Sports et Loisirs, propriétaire du Pré Catelan où Frédéric Anton maintient depuis 2007 les 3 étoiles Michelin, a confié à son chef la responsabilité de faire rayonner ce nouveau fleuron du groupe. « Pouvoir s’exprimer sur le monument le plus emblématique de France, c’est une expérience unique dans la vie d’un chef, reconnaît Frédéric Anton. La tour Eiffel m’inspire par sa complexité : c’est un lieu magique, à la fois brut et précieux ».

« Je garde mon style, ma cuisine d’auteur au Jules Verne, précise Frédéric Anton. J’ai créé ici des plats qui pourraient être proposés au Pré Catelan, mais ils resteront au Jules Verne. J’ai la prétention d’en faire un restaurant gastronomique. J’aimerais avoir 2 étoiles Michelin », confie Frédéric Anton qui s’est entouré de fidèles enthousiastes à l’idée de partager de nouveau challenge et qui connaissent par cœur sa cuisine : Kevin Garcia, chef, Adrien Delcourt, chef adjoint, Germain de Creton, chef pâtissier. En salle, René Carbonnière, directeur de salle et Benjamin Roffet, chef sommelier MOF, ont rejoint l’aventure. Au total, avec une ouverture 365 jours/365, le Jules Verne emploie 130 salariés (60 en cuisine et 70 en salle) avec deux services par jour (100 places assises).

Les premiers plats imaginés par le chef ont été dévoilés : Le chou-fleur, crème dubarry, flan de jeunes poireaux d'île-de-france, caviar, pain croustillant et cerfeuil ; La Langoustine, préparée en raviole, crème de Parmesan, fine gelée à la truffe ; La volaille fermière cuite dans un bouillon au foie gras, champignons des bois, sauce albufera, etc. (Menu déjeuner 3 plats à 105 euros, Menu dégustation au dîner 5 plats à 190 euros et 7 plats à 230 euros).

#Paris #FredericAnton #JulesVerne #TourEiffel

 


Nadine Lemoine