×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

À Béziers, Fabien Lefebvre fait un retour remarqué

Restauration - jeudi 25 juillet 2019 11:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Béziers (34) À peine inauguré, le Pica-Pica est déjà devenu le nouveau restaurant de référence de la ville, pour son cadre cosy, sa cuisine très sudiste, et surtout son chef emblématique.




Le bouche à oreille a fonctionné avant même l'inauguration du Pica-Pica, le 15 juin dernier à Béziers (Hérault) : lorsque Fabien Lefebvre a ouvert pour son premier service, les clients étaient déjà devant la porte. Ses clients, presque ses habitués, puisque le chef revient dans sa ville - celle où il avait conquis une étoile Michelin à L'Octopus - en prenant la tête de ce restaurant situé sur la place Jean Jaurès, au cœur de la cité. Dans un établissement à la fois chic et contemporain, entièrement refait à neuf après trois mois de travaux, pour retrouver les vieilles pierres désormais apparentes et les anciennes boiseries de cette maison de maître. Dans ce cadre chaleureux, avec son mobilier en bois et sa décoration design agencée autour d'un tableau de Combas, Fabien Lefebvre a voulu conserver quelques codes de la brasserie traditionnelle, comme le carrelage blanc et noir, les tables en marbre et le zinc. Et depuis l'ouverture, Pica Pica ne désemplit pas : “Il faut croire que cela correspondait à l'attente de la clientèle biterroise, puisque certains sont venus jusqu'à huit fois au cours des premières semaines”, se réjouit Fabien Lefebvre, accompagné dans cette aventure par son épouse sommelière, Rachel Lefebvre, et secondé par son chef, Julien Bousquet.

Racines méditerranéennes

Car Pica-Pica fait le pari d'une cuisine ouverte sept jours sur sept : “Nous travaillons avec deux équipes distinctes qui se relaient tous les trois jours et demi, et je suis là pour superviser et veiller à garder une cohérence dans le travail”. Pour une cuisine qui a forcément l'accent du sud, comme Fabien Lefebvre : “Je reste sur mes racines méditerranéennes, au niveau des produits comme des techniques... Avec les matières que j'affectionne particulièrement comme l'agneau, l'olive noire, les pois chiches et les poissons de Méditerranée.” Sans oublier la carte de brochettes variées (poulpe, cochon, encornets,...) cuisinées au robatayaki (barbecue japonais au feu de bois). Les plats sont présentés en format tapas, comme l’indique le nom du restaurant, pour des dégustations nomades, de France jusqu'au Moyen-Orient, en passant par le Portugal, l'Espagne et la Grèce. C'est aussi une cuisine ouverte à tous, puisque la formule déjeuner démarre à 18 €.

#Beziers #FabienLefebvre #PicaPica


Francis Matéo
Journal & Magazine
N° 3758 -
29 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit et réglementation en CHR
par Pascale Carbillet
Services