×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Les MOF à la Sorbonne pour recevoir le col bleu-blanc-rouge

Restauration - mardi 28 mai 2019 17:41
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) 2018 a été une sacrée année pour les candidats au concours Un des meilleurs ouvriers de France. Les lauréats ont dû attendre le 13 mai pour avoir le droit de porter le col bleu-blanc-rouge.



Ils en rêvaient de ce diplôme, de cette médaille et de ce col bleu-blanc-rouge pour lequels ils ont tant travaillé. Il leur a fallu attendre comme pour les lauréats de tous les métiers (plus de 230), la cérémonie de remise des médailles et des diplômes du 26ème concours Un des Meilleurs Ouvriers de France, organisé par le COET-MOF le 13 mai dernier à la Sorbonne à Paris, en présence du ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer. Georges Blanc, dont le restaurant de Vonnas arbore 3 étoiles Michelin depuis 1981,  a été nommé Meilleur Ouvrier de France Honoris Causa par le ministre de l’Education Nationale. Tous les MOF ont ensuite rejoint le Palais de l'Elysée où ils ont été reçus et félicités par le président de la République, Emmanuel Macron. "S'orienter vers ce prestigieux concours, synonyme d'excellence à travers le monde, c'est faire preuve d'audace et de courage. Vouloir devenir MOF, c'est s'engager à mettre l'excellence au cœur de son travail", dit Christian Forestier, président du COET-MOF.

 

 

 

Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Hygiène & HACCP : le minimum pour être prêt pour un contrôle
par Dominique Voisin
Services