Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Le P'tit Bouchon joue la carte tapas

Restauration - jeudi 9 août 2012 10:00
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Limoges (87) Changement de propriétaire pour Le P'tit Bouchon. Jeune couple dynamique, Bastien Mahaut et Marine Gouny ont repris ce petit restaurant en affichant un nouveau style et une belle ambition.



Marine et Bastien ont rapidement pris leurs marques dans ce qui est leur première affaire.
Marine et Bastien ont rapidement pris leurs marques dans ce qui est leur première affaire.

Ils n'ont pas 25 ans et jouissent déjà d'une solide expérience. Bastien Mahaut et Marine Gouny sont devenus depuis le 23 mai les nouveaux propriétaires du restaurant Le p'tit bouchon situé en face des Hall Centrales au coeur du Limoges gourmand. Tous deux titulaires d'un BTS Hôtellerie décroché au lycée Jean Monnet de Limoges, ils ont travaillé dans des palaces de Courchevel ou de la Côté d'Azur, en Australie ou en Thaïlande.

Porc Cul Noir ou boeuf Limousin

Pour la pause de midi, les deux jeunes restaurateurs ont conservé le caractère de brasserie traditionnelle, misant sur une carte recentrée sur des produits frais et des plats incontournables à l'image de la Tête de Veau ou d'une salade César revisitée par Marine, le chef de cuisine. Le soir, changement de décor : place aux tapas ! Marine propose des planches de porc Cul Noir ou de boeuf Limousin, des spécialités locales, mais aussi de légumes ou de produits de la mer où elle s'amuse à décliner le produit sous diverses préparations au gré de ses inspirations.

Bastien, de son côté, invite ses clients à découvrir l'un de ses nombreux cocktails ou à déguster une sélection de rhums ou de whiskies réunis au sein d'une très belle carte de spiritueux. "Entre l'achat du fonds, le nouveau mobilier, les travaux entrepris et le stock de bouteilles, nous avons investi quelque 150 000 €", explique-t-il. À la fois prudent et entreprenant, le jeune couple a misé sur des tickets moyens plutôt modestes. "À ce jour, nous avons dépassé nos objectifs puisque nos tickets se situent plutôt autour de 15 € le midi et presque à 22 € le soir, se réjouit Marine. Autre satisfaction, les services du midi affichent le plus souvent complet. Une clientèle qui, visiblement séduite, revient goûter nos spécialités le soir." De bon augure pour la suite.

Fabrice Varieras

Journal & Magazine
N° 3828 -
03 juillet 2024
SOS Experts
Une question > Une réponse
Communication digitale : web, mobile et réseaux
par Vanessa Guerrier-Buisine
Services
  Articles les plus lus